Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Voile - Archives 2008-2012

 


Notice: Undefined offset: 7 in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/php/function.php on line 372

Notice: Undefined offset: 7 in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/php/function.php on line 372

Notice: Undefined offset: 7 in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/php/function.php on line 372

Notice: Undefined offset: 7 in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/php/function.php on line 372

JO - Une seule médaille pour les Bleus...
Les Français quittent le bassin de Weymouth avec une seule médaille, celle de Jonathan Lobert. Le Nantais s'adjuge le bronze dans l'épreuve du Finn. Malheureusement, cette médaille est la seule de la délégation qui projetait d'en rafler six. Pour Jean-Pierre Champion, le président de la fédération, et Philippe Gouard, le DTN, le résultat général n’est pas à la hauteur des attentes. « On est forcément déçus » reconnait le président qui replace ce résultat dans son contexte : « on voulait se qualifier dans les dix séries, c’est fait, on voulait dix séries en medal race, on en a eu neuf et six médailles avaient été annoncées et il n’y en a qu’une seule. Ou l’on donnait un objectif, ou l’on n’en donnait pas, et on ne pouvait pas ne pas avoir d’ambitions pour nos coureurs » rappelle Jean-Pierre Champion. Pour lui, ce résultat n’est pas le fait d’un manque de moyens et il refuse d’invoquer « l’excuse technique » préférant s’inspirer, pour l’avenir, de la préparation des Australiens qui quittent Weymouth sur le score exceptionnel de trois médailles d’or, voire quatre si Olivia Price s’imposait demain en match race. « Bien sûr, il y a des profils exceptionnels chez eux mais il naviguent énormément. Quand ils sont en Europe, ils naviguent plus que les Français, et participent à la moindre interligue » souligne Champion alors que Gouard rappelle qu’il encourage ses coureurs à « passer d’une série à une autre », y compris s’il s’agit de faire des infidélités à l’olympisme. A l’heure de clôturer ces Jeux, le président a souhaité féliciter les Britanniques et les Australiens pour leurs résultats ainsi que le LOCOG, entité organisatrice des JO, pour ces Jeux « novateurs et très réussis sur le plan de le voile ».
Source : FFV

Voile – SOF : Les Bleus ont le vent en poupe
Durant une semaine, l’élite mondiale de la voile olympique se retrouvait sur le plan d’eau de Hyères à l’occasion de la Semaine Olympique Française (21-27 avril 2012). Les Bleus ont réalisés d’excellentes performances avec notamment les victoires du champion du monde Julien Bontemps en planche à voile RS:X, du duo Manu Dyen/Stéphane Christidis en 49ers et de Damien Seguin en 2.4M (handisport). Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot décrochent l’argent en Star et Charline Picon le bronze en planche RS:X. La bonne opération revient à Camille Lecointre et Mathilde Géron en 470, troisième au général et qui gagnent ainsi leur sélection pour les Jeux Olympiques de Londres (sous réserve de validation de la CCSO).

CM : Quatre podiums qui font du bien
Engagés dans sept séries, les Tricolores disputaient à Palma, aux Baléares, le « Trofeo Princesa Sofia », une étape de la Coupe du Monde, samedi 7 avril 2012. Les voileux ramènent quatre médailles : deux en argent grâce à Claire Leroy et ses équipières en Match Racing, tout comme Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis en 49ers. A noter les belles médailles de bronze de Pierre Leboucher et Vincent Garos en 470 et celle de Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot en Star.


Crédit Photo : FFVoile

Bacardi Cup : Rohart et Ponsot en or à Miami
Les sélectionnés olympiques en Star Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot sont en forme. Samedi 10 mars 2012, l’équipage français a remporté la Bacardi Cup sur les bassins de Miami. C’est le deuxième podium des Bleus après leur deuxième place en janvier sur la Rolex Miami. Le bateau français s’est imposé lors de la toute dernière manche de la compétition.

Voile : Julien Bontemps termine 5ème des championnats d’Europe de planche à voile RS : X à Madère, jeudi 01 mars 2012. Pour avoir disputé cette compétition européenne sans son matériel habituel, il se dit optimiste pour la suite de la saison.


Crédit Photo : FFV

Rolex Miami OCR : Rohart et Ponsot en argent
Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot ont apprécié le soleil de Floride, ou plus précisément ses vents. Les deux marins ont, en effet, terminé deuxième en star de la première épreuve de Coupe du monde ISAF, qui se déroulait à Miami du 26 au 28 janvier. Un résultat de bon augure à six mois des Jeux Olympiques de Londres pour les Bleus, qui viennent à peine d’être sélectionnés par leur fédération.

la sélection olympique
La Fédération Française de Voile a dévoilé, jeudi 6 janvier, la liste des équipages sélectionnés pour participer aux Jeux Olympiques de Londres 2012, sous réserve de validation par la Commission nationale du haut-niveau... ou plutôt 80% d'entre eux.
Qualifiés dans les 10 séries olympiques, les équipages français ne sont en effet pas tous déterminés. Les sélections pour le laser radial et le 470 féminin, seront ainsi connues dans les prochains mois. D'ores et déjà, sélectionnés et pré-sélectionnés vont partir la semaine prochaine en stage à Briançon.

Les sélectionnésRS :X Homme : Julien Bontemps
RS :X Femme : Picon Charline
Laser : Jean-Baptiste Bernaz
Finn : Jonathan Lobert
470 Masculin : Pierre Leboucher / Vincent Garos
49er : Manu Dyen / Stéphane Christidis
Star : Xavier Rohart / Pierre-Alexis Ponsot
Match Race féminin : Claire Leroy, Marie Riou, Elodie Bertrand et Claire Pruvot (rempl.)

Équipages présélectionnés :470 Féminin :
Ingrid Petitjean / Nadège Douroux
Emmanuelle Rol / Hélène Defrance
Camille Lecointre / Mathilde Géron
Laser Radial :
Sarah Steyaert
Sophie de Turckheim

45 jours, 13 heures et 42 minutes…Loïck Peyron et son équipage ont décroché le trophée Jules Verne du record du tour du monde à la voile en améliorant de plus de 2 jours le précédent temps réalisé par Franck Cammas en 2010 (48 jours, 7 heures, 44 minutes). A bord d’un Banque Populaire V filant à 48km/h de moyenne (26,517 milles/h), Loïck Peyron a proprement avalé les 52000 Km qui le séparaient de son point de départ et a ramené le trophée dans le giron familial, son frère l’ayant remporté 3 fois par le passé.

Peu de perfs au Mondial de Perth
Contrat minimal rempli, mais Mondial décevant pour les Français à Perth. L’objectif premier fixé par Philippe Gouard, DTN de la voile, à savoir qualifier les 10 séries pour Londres, a été rempli. Néanmoins, avec pour seule médaille le bronze décroché par Claire Leroy, Marie Riou et Elodie Bertrand en match racing, le sentiment d’inachevé est perceptible. Mise à part cette médaille, les seuls Bleus à rentrer dans le TOP 10 mondial sont Julien Bontemps (8è en RS:X H), Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot (7è en star), Guillaume Florent et Pascal Rambeau (9è en star), Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion (5è en 470), Pierre Leboucher et Vincent Garos (6è en 470), Charline Picon (5è en RS:X F) et Jonathan Lobert (6è en Finn).

RS:X - CE : Pauline Perrin en bronze
Du 12 au 19 septembre 2011, la Bulgarie a accueilli les championnats d’Europe de voile RS:X. A Burgas, sur la mer Noire, Pauline Perrin a sorti son épingle du jeu malgré un plateau très relevé. La Mayennaise a décroché une belle médaille de bronze, devancée par la Polonaise Sofia Klepacka et l’Israélienne Lee-el Korzits. Chez les hommes, Pierre Le Coq, champion du monde ISAF jeune en 2007, a confirmé l’étendu de son potentiel en obtenant une 5ème place. Nicolas Le Gal et Louis-Benoit Hug, ont pris à la 9ème et 10ème place. A noter également, la belle performance du médaillé de bronze des derniers Mondiaux jeune ISAF, Louis Giard, qui devient vice-champion d’Europe dans la catégorie junior.

Nations Cup : Record historique ! A bord de leur Elliot, les Françaises Claire Leroy, Marie Riou et Elodie Bertrand n’auront laissé aucune chance aux Portugaises lors de la finale de la Nations Cup, qui s’est achevé dimanche 18 septembre 2011 (Sheboygan, USA). Claire Leroy entre ainsi dans l’histoire en remportant l’épreuve pour la troisième fois de sa carrière (2006 et 2009).

Deux médailles au Test event
L’équipe de France est rentrée du Test event tenu à Weymouth, site des futurs Jeux Olympiques de Londres, du 31 juillet au 13 août 2011 avec deux médailles, dont une en or, décrochée par Pierre Leboucher et Vincent Garos en 470.
Déjà vainqueur de la Skandia Sail for Gold Regatta disputée sur le même plan d’eau en juin 2011 et de la Semaine Olympique Française de Hyères, l’équipage français, qui a relégué les Australiens Belcher et Page à 20 points, apparait bel et bien comme l’un des vraisemblables favoris de l’épreuve olympique 2012. De son côté, Jonathan Lobert termine médaillé d’argent en Finn. Troisième à l’attaque de la Golden Race, il parvient à disposer du Néerlandais Pieter Jan Postma et à lui rafler l’argent pour 2 points. Le site des futurs Jeux Olympiques semble également bien lui convenir, lui qui y avait déjà pris la deuxième place de la Skandia Sail for Gold Regatta 2010, et la 7ème en 2011.
Sur les sept bateaux finalistes seuls les Star ne sont pas parvenus à se qualifier en Medal Race. 13 Nations se sont partagé les podiums. La Grande-Bretagne remporte six médailles dont une seule en or. Hollandais et australiens remportent moins de médailles, mais s’octroient deux titres. Prochain grand rendez-vous : le championnat du Monde ISAF, à Perth (Australie), du 3 au 18 décembre 2011.

Série RSX Hommes (PAV) : Julien Bontemps (ASPTT Nantes) : 6ème
Série RSX Femmes (PAV) : Charline Picon (Palmyr Atlantic Voile - Athlètes SNCF) : 5ème
Série Laser Radial (Femmes) : Sophie de Turckheim (YC Antibes - Equipe de France Militaire) : 7ème
Série Laser Standard (Hommes) : Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte Maxime) : 9ème
Série Finn : Jonathan Lobert (SNO Nantes – Equipe de France Militaire) : 2ème
Série 470 Femmes : Camille Lecointre (SR Brest-Equipe de France Militaire) et Mathilde Géron (CN Plérin – Equipe de France Militaire) : 6ème
Série 470 Hommes : Pierre Leboucher (ASPTT Nantes) et Vincent Garos (SNO Nantes) : 1er
Série 49er : Emmanuel Dyen (CNV Aix Les Bains- Equipe de France Douane) et Stéphane Christidis (EV Cagnes sur Mer – Equipe de France Militaire) : 6ème
Série Elliott : Claire Leroy (SN Saint Quay Portrieux), Marie Riou (USAM Voile) et Claire Pruvot (SR Courseulles) : 4ème
Série Star : Guillaume Florent (Gravelines GVLS) et Pascal Rambeau (ASPTT La Rochelle) : 12ème

Par ailleurs, aux championnats d’Europe jeunes de 470, les duos Kévin Peponnet/Julien Lebrun et Gabriel Skoczek/Achille Nebout ont réalisé le doublé, les premiers montant sur la première marche du podium devant les seconds. Six équipages français se sont par ailleurs classés dans les 15 premiers.


Emmanuelle Rol et Hélène de France

Bilan vierge à Helsinki, les jeunes 1ers à Zadar
Pour la première fois depuis bien longtemps, la France revient bredouille d'une compétition internationale. A Helsinki, les résultats des Français ont été les suivants :
- Thomas Le Breton termine 4ème en Finn (champion d’Europe : le Britannique Giles Scott)
- 12ème et au 9ème rang des nations, Jean-Baptiste Bernaz se qualifie pour le Test Event dans la série des Laser (champion d’Europe : le Croate Tonci Stipanovic)
- Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion ne sont pas parvenus à se qualifier pour la Medal race du 470 et terminent 8èmes européens (champions d’Europe : les Croates Sime Fantela et Igor Marenic).
- En Laser Radial, Marie Menaldo, meilleure française, se classe 13ème, Sophie de Turckheim et Sarah Steyaert se classent respectivement 19 et 20ème (champion d’Europe : la Belge Evi Van Acker).
- En 470 féminin, Camille Lecointre/Mathilde Géron et Emmanuelle Rol/Hélène Defrance: terminent respectivement 5èmes et 6èmes européennes (championnes d’Europe : les Espagnoles Tora Pacheco et Berta Betanzos)

A Zadar (Croatie), les jeunes Français ont donné le troisième titre mondial consécutif à la voile française dans cette catégorie d’âge. La France finit première nation avec 283 points, devant l’Espagne (254) et la Pologne (237). Les Français se sont, à une exception près, tous classés dans les dix premiers. Le Néo-Calédonien Maxime Mazard s’impose en Laser radial, Sandy Fauthoux en Laser féminin et de Louis Giard en planche à voile RS :X prennent la médailles de bronze.

Helsinki avant Londres
Du 30 juin au 15 juillet se déroule l’Open European Helsinki durant lequel toutes les séries olympiques seront présentes, à l’exception des planches. Cette compétition qui décernera le titre de champion d’Europe est pour les Tricolores une épreuve de référence en vue de la sélection pour les Jeux Olympiques de Londres 2012.

Belle répétition à Weymouth
L’équipe de France de voile conclue, samedi 11 juin 2011, la Skandia Sail For Gold avec trois médailles. La meilleure performance est signée Pierre Leboucher et Vincent Garos en 470 masculin : après leur victoire ici en 2010, ils gagnent de nouveau sur le plan d’eau des JO 2012 à Weymouth. Ils terminent avec 23 points d’avance sur l’équipage australien Belcher/Page, quatre victoires de manches et la Medal race en prime. La belle surprise est à mettre au crédit du couple franco-danois Peter Hansen/Stéphane Christidis. Les deux marins n’avaient jamais navigué ensemble 5 jours avant le début de l’épreuve. A Weymouth, ils enlèvent une splendide 2ème place. Le troisième podium, décroché par Camille Lecointre et Mathilde Géron en 470 Femmes, témoigne de la progression régulière de cet équipage capable désormais de bien tenir son rang dans la brise.


Damien Iehl

Damien Iehl en tête du championnat du monde de Match racing
Damien et son équipage remportent le Match Race France devant un autre Français, Bertrand Pacé, par deux manches à zéro. Après s'être imposé face à David Gilmour puis Jesper Radich, cette première victoire obtenue à Marseille permet au barreur de l’équipe de France de prendre la tête du championnat du monde de Match racing. Pour Damien Iehl, le prochain rendez-vous se situera en Allemagne, du 24 au 29 mai. Ce Match race Germany verra également la participation de Mathieu Richard, l’autre barreur de l’équipe de France.


Pierre Leboucher et Vincent Garos

Les Bleus dans le bon tempo à la SOF de Hyères
Les marins français ont brillé lors de la Semaine Olympique Française (SOF) disputée à Hyères du 23 au 29 avril, et qui réunissait un formidable plateau international : 1200 concurrents représentant 64 nations, du très haut niveau international dans chacune des séries olympiques. Dans ce contexte, les Bleus ont obtenu 9 podiums et remporté trois belles victoires. Pierre Leboucher/Vincent Garos se sont imposés en 470 devant leurs compatriotes Nicolas Charbonnier/Jérémie Mion, alors qu’en paralympiques, Damien Seguin en 2.4 et l’équipage Bruno Jourdren/Eric Flageul/Nicolas Vimont Vicary en Sonar ont mené le bal du début à la fin.


Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot

Sur les podiums, sont également montés Julien Bontemps et Charline Picon, respectivement 2e chez les hommes et 3e chez les dames en planche à voile RS:X, Xavier Rohart/Pierre Alexis Ponsot, 2e en Star, Sarah Steyaert, 2e en Laser Radial et Julien D’Ortoli/Noé Delpech, 2e en 49er. D’autres n’ont pas fini loin des accessits, comme Claire Leroy/Marie Riou/Claire Pruvot en match racing, dominées en « petite finale » pour la 3e place par les Néerlandaises, Guillaume Florent/Pascal Rambeau, 4e en star, ou encore Emmanuelle Rol/Hélène De France, 5e en 470 femmes. Cette compétition était une des 5 épreuves d’ « observation » en vue de la sélection française aux Jeux Olympiques (qui passera par la chasse aux quotas aux championnats du monde 2011 de Perth en Australie, du 3 au 18 décembre prochain), et l’objectif annoncé par le DTN Philippe Gouard de 6 médailles pour la voile française à Londres 2012 se précise à travers les excellents résultats obtenus à Hyères.


Sarah Steyaert

Les Bleus dans le coup à la Semaine Olympique d'Hyères
La totalité des équipages français engagés dans la Semaine Olympique Française d'Hyères (SOF) ont atteint la 2e phase des compétitions, c'est à dire qu'ils ont rejoint les "Groupes Or" de chaque série, au sein desquels se disputent les places dans les 10 premiers qui disputeront les courses décisives, appelées "medal races". Au milieu d'un formidable plateau international, ceux qui pour le moment tirent au mieux leur épingle du jeu (en date du 28 avril) sont Sarah Steyaert et Sophie de Turckheim en laser radial, 1ère et 3e après 8 manches, Nicolas Charbonnier/Jérémie Mion et Pierre Leboucher/Vincent Garos, 1ers et 2e en 470 hommes après 10 manches, Charline Picon et Julien Bontemps, respectivement 2e chez les dames et 3e chez les hommes en planche à voile RS:X, Xavier Rohart/Pierre-Alexis Ponsot, 3e en Star après 7 manches (Pascal Rambeau/Guillaume Florent sont en embuscade au 5e rang), Julien D’Ortoli/Noé Delpech, 4e en 49er après 12 manches et les équipages Claire Leroy/Marie Riou/Claire Pruvot et Anne-Claire Le Berre/Alice Ponsar/Myrtille Ponge qualifiées pour les quarts de finale en match racing féminin. Enfin, en paralympiques, Damien Séguin en 2.4 et Bruno Jourdren/Eric Flageul/Nicolas Vimont Vicary en sonar mènent le bal dans leurs catégories respectives. Bref, de très nombreux Bleus ont leur carte à jouer dans cette prestigieuse compétition. A l'assaut des podiums! A suivre...


Nicolas Charbonnier et Jérémie Mion

Les Français ont le vent en poupe
Belle moisson française lors de la Semaine olympique de Palma de Majorque, avec deux titres, deux médailles d’argent et une de bronze ! Terminée samedi, cette épreuve comptant pour la Coupe du monde ISAF 2011 a connu une domination britannique (trois or en Finn, Star et Laser Standard, une argent et trois bronze). En 470, la paire Nicolas Charbonnier/Jérémie Mion (56 pts) a devancé l'équipage Pierre Leboucher/Vincent Garos (71 pts) pour un beau doublé. De leur côté, avec 81 points, Manu Dyen et Stéphane Christidis prennent également l’or en 49er. Charline Picon prend l’argent en RS:X avec 41 pts. Enfin, en Finn, Thomas Le Breton a pris le bronze (54 pts). A noter par ailleurs la belle 4ème place de Claire Leroy en match racing, nouvelle série olympique.


Charline Picon

Des Bleus ambitieux à Palma de Majorque
Sur la route de Perth (Australie) où se dérouleront en décembre prochain les championnats du monde 2011, qualificatifs pour les Jeux de Londres, le gratin de la voile olympique française dispute du 4 au 9 avril le « Trofeo Princess Sofia » à Palma, Ile de Majorque (Baléares). Ils sont 29 en tout, dans toutes les séries et partagent tous le but d’atteindre les « medal races », régates finales opposant les meilleures embarcations, qui auront lieu le 9 avril. La présence de plusieurs équipages bleus dans certaines séries permettra de se faire une idée des forces en présence dans la perspective du parcours sélectif vers le défi olympique dans les eaux anglaises, en août 2012.

Les Français à Majorque :
• 470 Hommes : Nicolas Charbonnier/Jérémie Mion, Pierre Leboucher/Vincent Garos
• 470 Femmes : Ingrid Petitjean/Nadège Douroux, Emmanuelle Rol/Hélène de France, Camille Lecointre/Mathilde Géron
• 49er: Manu Dyen/Stephane Christidis
• Finn: Thomas Le Breton, Jonathan Lobert
• Laser radial: Sarah Steyaert
• Planche à voile RS:X Hommes : Julien Bontemps
• Planche à voile RS:X Femmes : Charline Picon, Marine Rambaud, Eugénie Ricard
• Match racing Féminin: Claire Leroy/Marie Riou/Claire Pruvot, Anne-Claire Le Berre/Alice Ponsar/Myrtille Ponge
• Star: Xavier Rohart/Pierre Alexis Ponsot, Guillaume Florent/Pascal Rambeau

L'exploit de Rambeau et Florent à Miami
C'est un exploit considérable que Guillaume Florent et Pascal Rambeau (ancien coéquipier de Xavier Rohart avec qui il fut médaillé de bronze en Star aux Jeux d'Athènes en 2004) ont réalisé dans la baie de Miami (Etats-Unis) le 13 mars. Ils ont en effet remporté la "Bacardi Cup", la plus prestigieuse et la plus ancienne compétition du circuit de voile olympique, dans la reine des catégories : le Star. Au milieu d'un plateau très dense (95 embarcations concurrentes), le duo Bleu s'est imposé dans le dernier bord de l'ultime régate (la "medal race") pour devancer au finish le bateau irlandais et mettre un terme à la domination sans partage des américains dans cette épreuve. Ce n'est que la 3e fois en 84 éditions que des européens remportent la Bacardi Cup.


Ingrid Petitjean et Nadège Douroux

Les Bleus brillent à Miami
L’équipe de France de voile réalise un très bon début de saison 2011, année de qualification olympique. A Miami (Etats-Unis) pour la « Rolex OCR », premier rendez-vous de l’année, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux ont remporté la compétition des 470, tandis de Claire Leroy et ses coéquipières ont dominé le Match Racing, épreuve nouvellement inscrite au programme des Jeux Olympiques. Sarah Steyaert s’est classée 2e en Laser Radial, et Julien Bontemps est monté sur la 3e marche du podium de la planche à voile RS :X. De leur côté, Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot ont décroché une intéressante 4e place dans la série Star. Enfin, en voile handisport, Damien Séguin s’est imposé en 2.4 et l’équipage mené par Bruno Jourdren a terminé 2e en Sonar.


Jonathan Lobert

Jonathan Lobert vainqueur à Perth
A Perth (Australie), où se dérouleront l’an prochain les championnats du monde de voile olympique (3 au 18 décembre 2011) qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Londres, les Français ont pris leurs marques à l’occasion de la « Perth International Regatta » qui s’est achevée le 21 novembre. Performance prometteuse pour Jonathan Lobert (Finn) qui a remporté l’épreuve en gagnant notamment les deux premières manches. En 470, Ingrid Petijean et Nadège Douroux (victoire dans la 3e manche) ont pris la 2e place derrière le duo suédois Ericson-Gabrielsson. En 49er, Manu Dyen et Stéphane Christidis, premiers des manches 3 et 4, ont terminé sur la 3e marche du podium, tout comme Marine Rambaud (qui a gagné la "medal race") en planche à voile RS:X féminine. Julien Bontemps a pris la 6e place dans la compétition masculine de RS:X, alors qu’en 470 hommes, Pierre Leboucher et Vincent Garros se sont classés 6e et Nicolas Charbonnier/Baptiste Meyer-Dieu 13e.
En savoir plus sur le site de l'équipe de France de voile

Claire Leroy 4ème des championnats du monde de match racing
Claire Leroy et ses coéquipières (Claire Pruvot, Marie Riou, Elodie Bertrand ) ont pris la 4e place des championnats du monde de « match racing » féminin, nouvelle discipline olympique, qui se sont déroulés à New York du 20 au 26 septembre. L’embarcation tricolore a été devancée de quelques centimètres sur la ligne d’arrivée par le bateau australien de Nicole Souter dans la 3e manche de leur duel pour la médaille de bronze. Claire Leroy, championne du monde en 2007 et 2008, se réjouit de sa saison (demi-finaliste de ce Mondial, vainqueur de la compétition disputée à Annapolis et 1ère place de la Coupe du monde) en notant que ce qui compte, c’est d’être prêt dans deux ans, à Weymouth, où se disputeront les épreuves des Jeux de Londres.


Photo : Lionel Cottin/FF Voile

De son côté, La véliplanchiste Charline Picon conclut son été de rêve avec une médaille de bronze mondiale. Après une victoire très prometteuse à l’issue de la « Sail For Gold Regatta », une épreuve organisée sur le site olympique 2012 de Weymouth (Angleterre) mi-août, la Française est montée, samedi 4 septembre, sur le podium des championnats du monde de la série olympique RS:X disputés à Kerteminde au Danemark. « Je récupère le podium à l’arraché » a-telle expliqué, « J’étais 6ème ce matin (samedi 4/09), je savais que je pouvais remonter une ou deux places mais trois, c’était très chaud, presque impossible et finalement c’est ce qui s’est réalisé ! La difficulté aujourd’hui est que le plan d’eau était infesté d’algues, c’était donc très compliqué de garder le planning. En début d’année, j’ai perdu deux podiums à cause de la medal race et maintenant, avec Weymouth et le mondial, ça fait deux régates qui se terminent bien grâce à elle. En faisant le bilan de ce championnat, je sais que je ne suis pas passé loin du titre. J’ai identifié des axes de travail et je sais maintenant que j’ai de quoi jouer un titre ».

Le 470 français sur le podium mondial
Nicolas Charbonnier et Baptiste Meyer-Dieu ont accompli dimanche 18 juillet à la Hague (Pays-Bas) une superbe performance. En 4ème position du championnat du monde, avant la Medal Race (12e et dernière régate où les points comptent double) ils ont tout simplement remporté celle-ci et décroché du coup la médaille d’argent derrière les australiens Mathew Belcher et Malcom Page. « C’est la meilleure performance d’un équipage de 470 depuis 1999 » a expliqué à l’arrivée Nicolas Charbonnier, visiblement très heureux. Il est vrai que ce championnat du monde accueillait tous les meilleurs de la discipline. Il s’est de plus disputé dans la brise, conditions que n’affectionnait pas jusqu’alors le duo Charbonnier/Meyer Dieu. Pour cet équipage constitué après les JO 2008 entre le barreur, médaillé de bronze à Qingdao avec Olivier Bausset, et leur entraîneur d’alors, cette 2ème place au championnat du monde indique une montée en puissance incontestable à deux ans des JO de Londres.
Du côté des femmes, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux ont également remporté leur Medal race. Contrairement à leurs homologues masculins, cette belle victoire dans la régate finale ne leur a pas permis d’accrocher le podium. Mais les deux marseillaises, 4èmes au final, ont la satisfaction d’avoir terminé en beauté un championnat du monde où elles auront été crescendo.


Manu Dyen et Stéphane Christidis

Grande première pour Dyen et Christidis
Pour la première fois dans l’histoire du 49er, un équipage tricolore est vice-champion d’Europe de cette série de voile Olympique. Manu Dyen et Stéphane Chrisidis, régulièrement aux avants postes depuis plus d’un an, prennent la deuxième place des championnats d’Europe disputés du 5 au 11 juillet à Sopot (Pologne) grâce à un superbe final dans la « medal race ». « Après 10 ans de 49er, c’est mon premier vrai podium international, c’est un accomplissement ! » a savouré Manu Dyen. Pour son équipier, Stéphane Christidis, la clé de la réussite tient dans la cohésion de cet équipage, resté soudé malgré une journée difficile en milieu de championnat, et dans la force du collectif. « Ce résultat récompense également Guillaume Chiellino, notre coach , qui travaille avec nous depuis longtemps ainsi que l’équipage de Morgan Lagravière et Yann Rocherieux. C’est le résultat d’un travail collectif ! ». Lagravière et Rocherieux se sont classés 8e de cet Euro Polonais.

Revivez les Jeux Olympiques d'été de la XXIXème Olympiade
Pékin 2008

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page