Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Tennis - Archives 2008-2012

 

JO - La fête à la médaille
Murray, Federer, Djokovic... le tournoi individuel laissait peu de place pour nos Français. Seul Jo Wilfried Tsonga pouvait espérer s'immiscer dans le groupe. Las, battu par le Djoker, Jo renonçait à sa médaille individuelle... mais pas à son rêve olympique. L'option restait donc le double, et ce, pour nos deux paires : Tsonga/Llodra et Gasquet/Benneteau. Et le pari est gagné : avec deux médailles, l'argent et le bronze, le tennis français réalise une récolte inédite depuis le retour du tennis aux Jeux Olympiques en 1988. Les Français se firent tour à tour bourreaux et suppliciés.
Bourreaux, les Bleus le furent pour la paire espagnole Lopez/Ferrer. Éliminés au bout du suspens par Tsonga et Llodra, vendredi 3 août, les Espagnols, sans doute émoussés, chutaient de nouveau face à une paire tricolore le lendemain. Transcendés, Gasquet Benneteau déposaient délicatement les Ibères après un premier set décisif et un second expéditif : 7/6, 6/2 ! Dans la foulée, Jo et Mika s'inclinaient à leur tour face à la terrible paire américaine Bryan/Bryan. Au vu de leur domination sur le circuit international depuis des années, le titre olympique de ces jumeaux sautillants n'est pas volé. Il n'en est pas moins rageant pour nous, d'autant qu'une ouverture a semblé possible au 8ème jeu du premier set. 6 balles de break (en l’occurrence de débreak) pour les Tricolores n'auront toutefois pas suffi. Battus 6/4, 7/6, les Bleus auront tout tenté, mais les Américains étaient intransigeants. Qu'importe ? Après tout, JO et Mika, qui tenaient à leur médaille olympique, non seulement n'ont pas de regret quant à leur défaite face aux grands spécialistes du double, mais, de surcroît, ils ont leur médaille !

JO - Tsonga-Llodra en finale !
Ils en avaient rêvé, ils l'ont fait. Jo-Wilfried Tsonga et Mickaël Llodra se sont qualifiés pour la finale des Jeux Olympiques. A l'issue d'un match à suspense, les Français ont fini par battre sur les Espagnols David Ferrer et Feliciano Lopez. Il leur aura fallu 3h20 de jeu (6-3, 4-6, 18-16) et quatre balle de sets sauvées pour accéder à la finale. Les Bleus seront opposés aux frères Bryan, alors que la paire Gasquet-Benneteau jouera le bronze. Dominés 6/4, 6/4 en moins d'une heure, les Français Julien Benneteau et Richard Gasquet n'ont pas de regrets à nourrir. Ils n'ont jamais inquiété leurs adversaires américains, la fabuleuse paire des frères Bryan, sur leurs mises en jeu. La faute à une qualité de retour insuffisante ? "Ils ont été hallucinants au service, jugeait Gasquet. Il faut être intelligents et reconnaître leur supériorité. Ils n'ont rien raté, c'était impressionnant."
Source : FFT

JO - Médaille assurée pour le double
Avec deux équipes qualifiées pour les demi-finales du double messieurs, le tennis français est assuré de conquérir une "breloque" à Londres. De quel métal sera-t-elle ? Et pourquoi ne pas rêver de deux médailles ? Julien Benneteau et Richard Gasquet auront le défi le plus compliqué à relever en demi-finales. Ils vont en effet défier les légendes Bob et Mike Bryan. Mais la façon dont "Bennet" et "Ritchie" ont disposé de la paire serbe, Nenad Zimonjic et Janko Tipsarevic (6/4, 7/6), laisse envisager un exploit. Jo-Wilfried Tsonga et Michaël Llodra, eux, partiront favori face aux Espagnols Feliciano Lopez et David Ferrer. Malgré la fatigue et l'accumulation des efforts, "Jo" a été excellent dans ce quart de finale du double, bien maîtrisé aux dépens des Brésiliens Bruno Soares et Marcelo Melo (6/4, 6/2).
En simple par contre, Jo n'a pu résister à Djokovic, défait 6-1, 7-5 en 1h20. Malgré cette élimination en simple, le n°1 français avait le sourire à la fin de cette grande journée. "Un seul match à jouer demain, génial !", s'amusait le grand Jo. Un seul match pour lui, mais deux grands rendez-vous pour les Bleus. Et pourquoi pas une finale olympique bleu-blanc-rouge ?
Source : FFT

JO - Le marathon de Jo !
La médaille est encore loin, mais Jo-Wilfried Tsonga a d'ores et déjà marqué le tournoi olympique de son empreinte. Pour venir à bout du bombardier canadien Milos Raonic, le n°1 français a dû batailler 3h56 et 3 sets, dont un dernier d'anthologie remporté 25 jeux à 23. Quarante-huit jeux dans un seul set, c'est un record olympique ! C'est même le match au meilleur des trois sets le plus long jamais disputé dans cette compétition, en termes de jeux. "Jo" va devoir vite recharger les batteries. Richard Gasquet et Julien Benneteau, eux, vont passer une journée de mercredi en père peinards. Le premier s'est incliné en tout début de journée en simple. Le Chypriote Marcos Baghdatis, auteur d'un match impeccable, s'est imposé 6-4, 6-4. Mais le Biterrois s'est bien repris en franchissant le deuxième tour en double, associé à Julien Benneteau. Les Français ont quand même trouvé les ressources pour déborder la paire indienne Bhupathi-Bopanna (6-4, 6-4).

JO - Le temps se couvre
La troisième journée de ces Jeux de Londres 2012 avait pourtant commencé de façon idéale pour le tennis français à Wimbledon. En disposant, lundi 30 juillet 2012, du Néerlandais Robin Haase (6-3,6-3), Richard Gasquet n'a pas laissé trop de plumes dans son premier tour, qui avait été annulé hier en raison de la pluie. De revanche, il n'y a pas eu. Julien Benneteau était passé à deux points de l'exploit lors du dernier "Championship" face au maître Roger Federer. Cette fois, le Bressan a été mangé tout cru par le suisse (6-2,6-2). Le n°1 mondial a faim de médaille d'or… Alizé Cornet, elle, n'a plus d'espoir de médaille, ni en simple ni en double. Avec Kristina Mladenovic, elle s'était inclinée samedi au premier tour. Deux jours plus tard, l'aventure s'est arrêtée en simple. Pourtant, la Française a mené 3-2, service à suivre face à Daniela Hantuchova. Puis elle a perdu les dix jeux suivants (6-3,6-0). La journée s'est quand même conclu comme elle avait commencé : par une victoire Française. Gilles Simon a été impeccable pour se défaire du talentueux mais inconstant Grigor Dimitrov. Victoire 6-3, 6-3 du Français face au Bulgare.

JO - Jo dans la douleur
Notre meilleur chance de médaille en tennis, demi-finaliste lors du dernier tournoi du Grand Chelem de Wimbledon, Jo-Wilfried Tsonga, s'est débarrassé dans la douleur du brésilien Thomaz Bellucci (6-7,6-4,6-4).

JO - En trois matches gagnants
Première journée sur les courts mythiques de Wimbledon et un sans-faute pour nos Tricolores engagés en simple. Alizé Cornet, Julien Benneteau et Gilles Simon ont remporté leur rencontre en 2 sets, samedi 28 juillet 2012,respectivement face à l'autrichienne Tamira Paszek (7-6,6-4), le Russe Mikhail Youzhny (7-5,6-3) et le Kazakh Mikhail Kukushkin (6-4,6-2). Rendez-vous au prochain tour... Presque autant de réussite pour les doubles : les paires Llodra-Tsonga et Benneteau-Gasquet l'ont emporté en 2 sets alors que le double féminin, composé d'a href="http://clubfrance.franceolympique.com/londres/athletes/8/cornet-29778.php" target="_blank">Alizé Cornet et de Kristina Mladenovic s'est incliné contre les Chinoises Shuai Peng et Jie Zheng.

Coupe Davis : Une défaite et un au revoir
La France a échoué en quart de finale face aux Etats-Unis sur les terrains du Monte-Carlo Country Club (6-8 avril 2012). Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon, Julien Benneteau et Mickaël Llodra ont été éliminés trois victoires à deux. Une grosse déception pour les Bleus et leur capitaine Guy Forget qui effectuait son dernier match à la tête de l’équipe de France, après 14 ans sur la chaise. Guy Forget compte à son actif une Coupe Davis (2001), 3 finales (1999, 2002, 2010)... sans oublier une Fed Cup (2003) et une finale (2004).

Tennis : Mickaël Llodra n’a pas pu résister à l’Argentin Juan Martin Del Potro en finale de l’Open 13, battu en 1h22 et deux petits sets (6-4, 6-4). A noter, la remontée au classement mondial de Jo-Wilfried Tsonga qui intègre pour la première fois de sa carrière le Top 5. Il est désormais 5ème derrière Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer et Andy Murray.

Tennis : C’est leur premier titre de la saison, Michaël Llodra et Nenad Zimonjic s’adjugent le tournoi de Rotterdam en 1h41’ et trois sets (4-6, 7-5, 16-14) face à Robert Lindstedt et Horia Tecau, dimanche 19 février 2012.

Coupe Davis : Le Canada n’a pas fait le poids !
La France a obtenu son billet pour les quarts de finale de la Coupe Davis en battant le Canada 4 à 1, ce week–end, grâce notamment à la victoire en double de Julien Benneteau et Mickaël Llodra, et en simple de Jo-Wilfried Tsonga, par deux fois, et de Gaël Monfils. La bande de Guy Forget a parfaitement rempli sa mission et retrouvera à domicile les Etats-Unis du 6 au 8 avril prochain. Déception en revanche pour Marion Bartoli qui s’incline en finale de l’open GDF Suez dimanche 12 février face à l’Allemande Angélique Kerber (7-6, 5-7, 6-3).

/files/Image/Equipe-de-France/actualite/2012/monfils.jpg|D|200|134||||] ATP - Montpellier : Monfils, de peu…
Tenant du titre de l’Open Sud de Montpellier, Gaël Monfils n’a pas résisté au Tchèque Tomas Berdych, dimanche 5 février. Blessé au genou droit, le Parisien s’est incliné en trois manches (6-2, 4-6, 6-3) malgré un match serré. Si le Tchèque accroche un septième titre à son palmarès, il inflige surtout une 13ème défaite dans la carrière de Gaël Monfils, et ce en 17 finales ! A noter, la victoire en double de Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin dans ce même tournoi.

deux Français Doha dos !
C’est bien lui le numéro un français ! Jo-Wilfried Tsonga l’a démontré, samedi 7 janvier 2012, à l’occasion de la finale du tournoi de Doha (Quatar) en dominant en deux sets (7-5, 6-3) son ami Gaël Monfils. Mené 5-3 dans la première manche, le Manceau a su renverser la vapeur et se monter décisif dans les moments clés. La logique est ainsi respectée puisque c’est la troisième victoire de « Jo » en quatre confrontations entre les deux Tricolores. Tsonga s’offre également le huitième trophée de sa carrière. L’année 2012 commence bien…
A noter par ailleurs qu’un autre Français, Jérémy Chardy, a parfaitement débuté sa saison, en s’imposant dans le tournoi Challenger de Nouméa, samedi 7 janvier.

Masters de Londres : Tsonga échoue une nouvelle fois face à Federer
Jo-Wilfried Tsonga n’a toujours pas trouvé de solution face à Roger Federer. Le Manceau s’est incliné pour la troisième fois en trois semaines face au Suisse en finale du Masters de Londres (6/3 6/7 6/3), dimanche 27 novembre 2011. Une défaite en trois sets disputés, marqué par un magnifique retour de Jo dans le deuxième set alors que Roger Federer servait pour le match. La France attend toujours son premier vainqueur du Masters.

Tennis – Masters : Une semaine après la finale de Bercy, Jo-Wilfried Tsonga retrouvait son bourreau Roger Federrer à l’occasion du match d’ouverture du Masters de Londres, dimanche 20 novembre. Le Manceau a une nouvelle fois été dominé par le Suisse en trois sets (6-2, 2-6, 6-4).

Tournoi de Paris-Bercy : Tsonga surclassé par Federer
Jo-Wilfried Tsonga n’a rien pu faire face à l’ex-numéro un mondial, le Suisse Roger Federer, en finale du Master 1000 de Paris-Bercy, dimanche 13 novembre 2011. Défait en deux petits sets et moins d’une heure et demie de jeu (6-1, 7-6), le Manceau n’a pas pour autant tout perdu. Au contraire, ce résultat lui permet de grappiller une place au classement ATP. Désormais sixième mondial, Tsonga égalise le meilleur classement de sa carrière. C’était en 2008 après sa victoire au Tournoi de Paris-Bercy ! Le Français participera au Masters de Londres fin novembre, qui regroupe les huit meilleurs mondiaux.


Marion Bartoli

Une fin de saison palpitante
Jo Wilfried Tsonga s’impose à Vienne en battant pour la première fois l’Argentin Juan Martin Del Potro (6-7[5], 6-3, 6-4). Il s’agit du deuxième titre de sa saison, le septième de sa carrière. Désormais 7ème ans la course au Masters, Jo bénéficie par ailleurs des défaites de Berdych et Almagro au premier tour à Bâle et Valence et de la blessure de Mardy Fish pour assoir son classement. Qualifié pour le deuxième tour à Valence, le Manceau a une belle carte à jouer.
Mario Bartoli, qui remplaçait Maria Sharapova gagne son match au Master face à la Biélorusse Victoria Azarenka (5-7, 6-4, 6-4). Elle termine sa saison par le Masters bis de Bali qui débute jeudi 3 novembre. 9e mondiale, Marion en est la tête de série numéro 1.

Tournoi de Stockholm : Monfils, le retour
Près d’un an après son dernier titre, conquis à Montpellier, Gaël Monfils renoue avec la victoire. Le n°2 français remporte le tournoi de Stockholm (Suède) en dominant en finale le Finlandais Jarkko Nieminen (7-5, 3-6, 6-2) dimanche 23 octobre 2011. C’est le premier trophée de l’année pour le Parisien, qui a connu de nombreuses blessures cette saison, et le quatrième de sa carrière. Ce succès lui permet d’engranger de précieux points dans la course pour le Masters de Londres fin novembre. Actuellement 10ème mondial, Gaël Monfils est en concurrence directe avec le Serbe Janko Tipsarevic (13), vainqueur du tournoi de Moscou, l’Espagnol Nicolas Almagro, l’Américain Mardy Fish, et ses deux compatriotes Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon. Ce même dimanche, Michaël Llodra a remporté le tournoi challenger d’Orléans. Il domine en finale Arnaud Clément en deux petits sets (7-5, 6-1).

Osaka (WTA) : Bartoli en patronne
Après sa contre performance à Pékin la semaine dernière (défaite en 8èmes contre Petkovic), la n°1 française a parfaitement réagi lors du Tournoi d’Osaka (Japon), qui se déroulait du 10 au 16 octobre 2011. En battant facilement en finale l’Australienne Samantha Stosur, 6-3, 6-1, Marion Bartoli s’offre son deuxième tournoi de la saison, après Eastbourne, et le septième titre de sa carrière. Une victoire précieuse dans la course aux points en vue de participer au Masters qui se tiendra à Istanbul du 25 au 30 octobre. La participation de la Française, désormais 9ème, dépendra de sa prestation au tournoi de Moscou et de celle de la Polonaise Agnieszka Radwanska, huitième et dernière qualifiée.

ATP - Open de Moselle : Tsonga renoue avec la victoire
C’est son premier titre depuis Tokyo, en 2009 ! Dimanche 25 septembre 2011, Jo-Wilfried Tsonga a remporté le sixième tournoi de sa carrière lors du tournoi ATP de Metz. Le Manceau, 10ème joueur mondial, a du s’employer en trois sets pour dominer l’expérimenté Croate Ivan Ljubicic, ancien numéro 3 mondial, 6-3, 6-7, 6-3. Cette victoire permet au Français de se replacer dans la course pour le Masters. En gagnant trois places au classement mondial, il pointe désormais au septième rang, avec 2870 points, et devient n°1 français.

Coupe Davis : Sans surprise
Le challenge paraissait difficile mais pas insurmontable. Et pourtant, vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 septembre 2011, l’équipe de France de Guy Forget n’a rien pu faire face aux Espagnols, rois et dominateurs sur leur terre battue. Cette demi-finale de Coupe Davis perdue 4-1 laissera quelques traces sur les joueurs Français, tant l’écart de niveau entre les deux équipes fut grand. Rafaël Nadal a été le bourreau des Bleus, balayant Richard Gasquet en ouverture (6-3, 6-0, 6-1) puis Jo-Wilfried Tsonga dimanche (6-0, 6-2, 6-4). David Ferrer a pour sa part battu Gilles Simon au deuxième match (6-1, 6-4, 6-1). Fernando Verdasco ayant remporté le cinquième match de la rencontre après l’abandon de Richard Gasquet (6-2, 6-1), le seul rayon de soleil du week-end, aura été la belle prestation de la paire Tsonga-Llodra face à Lopez-Verdasco (6-1, 6-2, 6-0). L’Espagne rencontrera l’Argentine en finale.

Gilles Simon gagne à Hambourg et se replace pour le master
En battant Nicolas Almagro (ESP) 6-4, 4-6, 6-4 dimanche 24 juillet 2011 à Hambourg, Gilles Simon a fait coup double : il remporte son premier 500 et, se repositionne dans la course aux Masters. Avec sept places de gagnées, Gilles Simon passe de la 18è à la 11è place au classement ATP et devient n°2 tricolore aux dépens de Jo-Wilfried Tsonga (16è) et Richard Gasquet (13è). Marion Bartoli a pour sa part atteint la finale du tournoi de Stanford (USA) où elle a malheureusement chuté face à Serena Williams (7-5, 6-1).

Coupe Davis: la France en demies
L'équipe de France de Coupe Davis a décroché son billet pour les demi-finales en disposant de l'Allemagne le week-end des 8,9 et 10 juillet 2011. Vendredi 8, à Stuttgart (ALL), Richard Gasquet a d'abord battu Florian Mayer (4-6, 4-6, 7-5, 6-3, 6-3). Mené de deux sets et 5-4 au 3ème, le français a su prendre la main sur l’Allemand très éprouvé à l'issue de la rencontre. .
Dans la foulée, et contrairement au tournoi de Halle, Gaël Monfils a pris le dessus sur Philipp Kohlschreiber 7-6, 7-6, 6-4.
Samedi 9 juillet, la paire française, Jo-Wilfried Tsonga et Michaël Llodra, a qualifié l’équipe de France pour les demi-finales de la Coupe Davis en battant Phillip Petzschneret et Christopher Kas, 3-0. Mis à part un premier set gagné de justesse, les Bleus se sont montrés supérieurs tout au long de la partie.
l'équipe de France de Coupe Davis se déplacera en terre espagnole du 16 au 18 septembre prochain pour les demi-finales.

L’équipe de France de Coupe Davis affronte l’Allemagne en quart de finale, du 8 au 10 juillet 2011. Sur la terre battue de Stuttgart, Gaël Monfils, Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga, Michaël Llodra, et Gilles Simon, retenu comme cinquième joueur, tenteront de propulser l’équipe de France dans le dernier carré. Finaliste de l’édition précédente, les joueurs tricolores réussissent une bonne saison, à l’image de Jo-Wilfried demi-finaliste sur le gazon londonien de Wimbledon la semaine dernière. Gageons que l’esprit d’équipe des Bleus leur permettra d’accéder au dernier carré de la compétition et ainsi conserver l’espoir de décrocher un 10ème saladier.
Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France, a choisi de faire confiance à Richard Gasquet, de retour comme titulaire en simple après plus de trois ans d'absence, ainsi qu'à Gaël Monfils, qui accède, cette semaine, au meilleur classement de sa carrière à savoir la 7ème place mondiale.
Le programme de la rencontre est le suivant : vendredi 8 juillet, Richard Gasquet affrontera tout d'abord Florian Mayer, puis Gaël Monfils sera opposé à Philipp Kohlschreiber. Samedi, le double verra la paire Michael Llodra/Jo-Wilfried Tsonga se mesurer au duo Phillip Petzschner/Christopher Kas. Enfin, dimanche, les matches de vendredi seront inversés, ce qui donnera donc : Monfils - Mayer puis Gasquet - Kohlschreiber.

Bartoli l’emporte à Eastbourne
La Française Marion Bartoli remporte le 6ème titre de sa carrière samedi 18 juin à Eastbourne (GBR) lors du tournoi ATP 250, en s’imposant 6-1 4-6 7-5 face à Kritova (RTC). C’était la 3ème finale cette saison pour la n°1 française qui retrouve son meilleur tennis. Une belle performance sur le gazon anglais pour Marion, de bon augure en vue du tournoi de Wimbledon où la Française, actuelle 6ème joueuse mondiale à la Race, avait été finaliste en 2007.


Marc Gicquel

En attendant Roland Garros
Beau parcours de Richard Gasquet à Rome (ATP Master 1000) : vainqueur du Suisse Federer (3) en 8èmes de finales (4-6, 7-6, 7-6), puis du Tchèque Berdych en quarts (46, 6-2, 6-4), le Biterrois s’est incliné en demi-finale face à Raphaël Nadal, (7-5, 6-1) pour la neuvième fois en autant de confrontations.
Avec trois Français en demi-finales, Marc Gicquel Stéphane Robert et Julien Benneteau, le tournoi ATP challenger de Bordeaux (terre battue) semblait promis à un Bleu. Horacio Zeballos failli en décider autrement. Vainqueur de Robert en demie, l’Argentin s'est en effet incliné face à Marc Gicquel, 34 ans, n°169 du classement ATP, qui s'était précédemment défait de Julien Benneteau. Le Breton, bénéficiaire d’un wild-card pour ce tournoi, s'est imposé dimanche 15 mai, en deux sets, 6-2 6-4. Après sa victoire en 2009, c’est la 2ème fois de sa carrière que Marc Gicquel s’impose en terre Bordelaise.


Nicolas Escudé avec Aravane Rezaï

Un de chute pour la France
Pour la première fois depuis la création de la Fed Cup en 1963, l’équipe de France féminine est rétrogradée dans le groupe mondial 2 pour l’édition 2012 de l’épreuve. La formation dirigée par Nicolas Escudé connait cette mésaventure en deux temps : elle est tout d’abord battue à Moscou 3-2 au premier tour les 6 et 7 février, après avoir mené 2-0 à l’issue des deux premiers simples remportés par Alizé Cornet face à Sveltlana Kuznetsova et Virginie Razzano devant Maria Sharapova. Elle se retrouve en barrages à Lerida face à l’Espagne les 16 et 17 avril. Maria Jose Martinez-Sanchez domine Virgine Razzano (6-2, 6-4), Aravane Rezaï remet les deux équipes à égalité 1-1 en battant Anabel Medina Garrigues (7-5, 4-6, 6-2) puis Rezai face à Martinez-Sanchez, Pauline Parmentier face à Lourdes Dominguez-Lino et le double Cornet/Razzano contre Medina Garrigues/Llagostera Vives perdent leurs rencontres en deux sets pour un score final de 4-1 en faveur de l’Espagne. Les autres perdants des barrages suite à leurs défaites au premier tour sont les Etats-Unis (rétrogradés eux aussi pour la première fois), l’Australie et la Serbie. Le groupe Mondial 2 sera également constitué par la Biélorussie, la Suisse, la Slovénie, plus le Japon ou l’Argentine. Pour remonter dans le Groupe Mondial 1, les Bleues devront d’abord battre une de ces équipes, puis remporter un barrage contre une de celles qui aura perdu au premier tour de l’édition 2012.

Coupe Davis : la terre battue pour France- Allemagne
C’est un paradoxe pour le pays organisateur du plus grand tournoi de terre battue au monde, mais quand les adversaires de l’équipe de France en coupe Davis souhaitent gêner les Français, c’est sur ce terrain qu’ils les attendent. Pour le quart de finale prévu du 8 au 9 juillet, c’est donc à Stuttgart, au TC Weissenhof que les Allemands défieront les finalistes de l’an passé. Du 10 au 17 avril, c’est d’ores et déjà sur la brique rouge de Monte-Carlo que les Français se réadaptent à la surface.


Jérémy Chardy porté en triomphe par ses camarades à Vienne

La France en quarts de finale face à l'Allemagne
Ouf! L'équipe de France de Coupe Davis a passé le premier tour du groupe mondial 2011 en venant à bout de l'Autriche, 3-2, dans un hangar aménagé de l'aéroport de Vienne. En l'absence de Gaël Monfils, Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet, tous forfaits sur blessure, Guy Forget avait sélectionné Gilles Simon et Jérémy Chardy pour jouer les matches de simple, et la paire Benetteau-LLodra pour le double. Tout a bien commencé le vendredi avec les victoires de Chardy face au N°10 mondial Jürgen Melzer 7/5, 6/4, 7/5 puis de Simon devant Stefan Koubek 6/0, 6/2, 6/3. 2-0 le premier jour. Samedi 5 mars, le double autrichien Melzer/Marach a eu raison de la paire française 6/4, 3/6, 6/3, 6/4 avant que Melzer ne remette les deux équipes à égalité le lendemain en battant Gilles Simon 7/6, 1/6, 3/6, 6/4, 6/0. C'est finalement Jérémy Chardy qui a délivré les siens, pour sa première participation à la Coupe Davis, en remportant le 5e match décisif face à Martin Fisher 2/6, 7/6 (4), 6/3, 6/3. En quarts de finale, du 8 au 10 juillet, l'équipe de France jouera en Allemagne.
Le site spécial Coupe Davis de la Fédération Française de tennis


Gilles Simon

Le premier tour de la Coupe Davis à Vienne
Pour affronter l’Autriche, du 4 au 6 mars dans un hangar aménagé de l’aéroport de Vienne, au premier tour de la Coupe Davis 2011, Guy Forget doit se passer de Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils et Richard Gasquet, tous forfaits sur blessure. L’équipe de France finaliste de l’édition 2010 sera constituée de Gilles Simon, Julien Benetteau, Jérémy Chardy et Michael Llodra pour affronter Jürgen Melzer (10e joueur mondial) et ses coéquipiers. Le pays vainqueur de cette rencontre affrontera en quarts de finale, du 8 au 10 juillet, le vainqueur du match opposant l’Allemagne à la Croatie. Le perdant devra disputer un barrage pour conserver sa place dans le groupe mondial de la compétition centenaire.
Le site spécial équipe de France de Coupe Davis de la FFT


Robin Söderling (SUE) et Jo-Wilfried Tsonga

Tsonga vraiment de retour
En retour progressif et difficile depuis sa blessure au genou gauche qui l'avait privé de finale de Coupe Davis, Jo Wilfried tsonga retrouve ses marques.
A Rotterdam, le Français s'est qualifié pour la finale, échouant 2 sets à 1 (6-3 3-6 6-3) face au Suédois Robin Söderling. Cette semaine à Marseille, Jo tentera d'accrocher son sixième titre sur le circuit ATP. Il a passé son premier tour mardi en surpassant son compatriote Benoît Paire (6-1, 6-2).

Gilles Simon s'impose à Sydney
Avant de s’aligner dans l’Open d’Australie à Melbourne, première levée du Grand Chelem 2011, Gilles Simon a remporté à Sydney, samedi 15 janvier, le 8e tournoi de sa carrière en battant le Serbe Viktor Troicki (bourreau de Michaël LLodra et des Bleus en finale de la Coupe Davis 2010 à Belgrade) 7/5 7/6 en 1h58. A Melbourne, il n'y avait plus aucun français en lice au stade des 1/8èmes de finale, avant le début de la 2e semaine.
Suivez les Bleus à l'Open d'Australie sur le site de la FFT


Novak Djokovic domine Gaël Monfils en 3 sets

Déception française à Belgrade
La France, qui dimanche 5 décembre menait 2-1 face à la Serbie, s'est finalement inclinée 3-2 en finale de la Coupe Davis, après les défaites de Gaël Monfils face à Novak Djokovic, puis de Michaël Llodra face à Viktor Troicki, tous deux sur le même score sans appel de 3 sets à rien et ne marquant en tout et pour tout que 15 jeux face à leurs rivaux. Une cruelle déception pour les Bleus, et en particulier pour Mika, sans lequel la France n'aurait sans doute pas été en finale et qui n’a jamais paru en mesure de la faire basculer au cours du dernier match de simple remporté 6-2, 6-2, 6-3 par Troicki.
Samedi 4 décembre, Mickaël Llodra et Arnaud Clément avaient en effet été menés 2 sets à 0 par la paire Zimonjic-Troicki avant de s'imposer en cinq manches : 3-6, 6-7, 6-4, 7-5, 6-4. La veille, Gaël Monfils avait battu Janko Tipsarevic 6-1, 7-6, 6-0, tandis que Novak Djokovic avait dominé Gilles Simon 6-3, 6-1, 7-5. La rencontre se déroulait dans la Beogradska Arena de la capitale Serbe, immense arène de plus de 16.000 places, sur une surface en "Rukorthard". Richard Gasquet, Jo-Wilfied Tsonga, Julien Benetteau et Amélie Mauresmo étaient présents avec l'équipe de France pour leur apporter tout leur soutien. La Serbie remporte son premier saladier d'argent. Les deux dernières victoires de la France en Coupe Davis remontent à 1996 et à 2001, contre la Suède à Malmö, puis face à l'Australie à Melbourne.


Mickaël Llodra, Arnaud Clément, Gilles Simon, Gaël Monfils et Guy Forget

La sélection de Guy Forget pour la finale de la Coupe Davis
Guy Forget, capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, a communiqué mardi 23 novembre à Saint-Cyprien (Pyrénées Orientales) où ses joueurs sont en stage, sa sélection pour la finale Serbie-France à Belgrade, du 3 au 5 décembre : Gaël Monfils, Mickaël Llodra, Gilles Simon, Arnaud Clément, et Richard Gasquet comme 5e joueur-remplaçant. « C’est un choix assez logique, même si je vais garder un oeil tout particulier sur Richard. C’est bien plus qu’un simple remplaçant. Richard offre en effet une double alternative. Il peut intégrer l’équipe en simple et en double. Sur une rencontre comme cette finale, on se doit de préparer tous les garçons susceptibles de gagner un match contre les Serbes. Après les forfaits de Jo-Wilfried Tsonga et de Julien Benneteau, je sais que j’ai cinq joueurs déjà en forme à ma disposition, et qui seront, à l’issue de notre stage cette semaine à Saint-Cyprien, gonflés à bloc en arrivant à Belgrade » a déclaré Guy Forget.

Cette liste officielle peut être modifiée jusqu'au 2 décembre, jour du tirage au sort des rencontres à Belgrade, où les joueurs doivent s'attendre à jouer sur une suface relativement lente, en tout cas bien moins rapide qu'à Bercy où Monfils et Llodra ont brillé.

« Une finale se prépare de façon encore plus rigoureuse qu’une autre rencontre. On a simplement un peu plus de temps pour se préparer. Après, on ne va pas tout changer. Ce sont toujours les mêmes automatismes à mettre en place. Moi, je les encourage à jouer leur jeu, avec leur style propre, dans lequel ils sont performants. Je commence à très bien connaître Gaël. Je connais très bien « Mika », Richard, Gilles et je sais, quand ils jouent bien, ce qu’ils sont capables de donner. Mon rôle, avec le staff, est de les pousser à jouer ce tennis là en étant très exigeant et en essayant de les aider à atteindre leurs limites. On ne battra pas les Serbes en étant prudents et peu ambitieux. » dit encore le capitaine de l'équipe de France.
En savoir plus sur le site "Coupe Davis" de la Fédération Française de Tennis


Un Gaël Monfils bondissant à Bercy!

Des Bleus affutés !
La finale de Coupe Davis Serbie-France à Belgrade, du 3 au 5 décembre, s’annonce bien pour l’équipe de Guy Forget, après les exploits de deux de ses piliers au « Masters 1000 » de Paris Bercy. Mickaël Llodra est allé jusqu’en demi-finale, en battant dès les 1/8èmes la tête de série N°2 Novak Djokovic (7/6, 6/2), qui sera le principal adversaire des Bleus dans la capitale serbe. En quarts, il a dominé le Russe Nikolaï Davydenko (7/5, 6/2), avant de chuter face au Suédois Robin Soderling (tête de série N°4) sur le score très sérré de 7/6, 5/7, 6/7 en ayant eu trois balles de match à 6/5 en sa faveur sur l’engagement adverse, dans le dernier set. Gaël Monfils, pour sa part, a signé un des plus grands exploits de sa carrière en éliminant Roger Federer 7/6, 6/7, 7/6 en demi-finale, après avoir sauvé cinq balles de match ! Comme l’année dernière, où il avait été battu en finale par… Djokovic, le parisien n’a pas résisté à Robin Soderling, qui a gagné le titre en s’imposant 6/1, 7/6 en 1h17.

Monfils brille, fin de saison pour Tsonga
A un mois de la finale de la Coupe Davis Serbie-France à Belgrade, Gaël Monfils a remporté à Montpellier le 31 octobre son premier tournoi ATP de la saison en battant le Croate Ivan Ljubicic en finale (6-2, 5-7, 6-1 en 1h52) . Une bonne nouvelle à laquelle s'ajoute une triste annonce : Jo Wilfried Tsonga est contraint de mettre un terme à sa saison, et ratera donc cette finale avec l'équipe de France qu'il espérait tant jouer. Le genou gauche blessé du N°1 français, qui l'avait contraint à trois mois d'arrêt après le tournoi de Wimbledon, et donc à manquer le quart de finale face à l'Espagne et la demi-finale contre l'Argentine, n'est pas suffisament remis. Il s'était lancé dans une course contre la montre desespérée, s'alignant dans plusieurs tournois avant d'atteindre les demi-finales à Montpellier et de perdre face à Monfils en ressentant des douleurs au genou. « C'est le moment le plus dur de ma carrière » a-t-il dit en annonçant que sa saison s'arrêtait là, le 3 novembre à Paris.

Tsonga en quarts de finale à Shanghai
Pour son 2e tournoi depuis qu’il a repris la compétition (blessé au genou gauche, il s’était arrêté après sa défaite en quarts de finale à Wimbledon, début juillet), Jo-Wilfried Tsonga a réalisé une bonne performance lors du Masters 1000 de Shanghai (Chine). En battant successivement l’Espagnol Feliciano Lopez, l’Américain Sam Querrey et l’Allemand Florian Mayer, tous en deux sets, le Français s’est hissé en quarts de finale où il a été battu par le Britannique Andy Murray, futur vainqueur du tournoi en finale face à Roger Federer. Richard Gasquet et Jérémy Chardy se sont pour leur part arrêtés en 1/8èmes de finale. Tsonga, comme tous ses partenaires de l’équipe de France, se prépare pour l’Open de Paris Bercy (6 au 14 novembre) et au-delà, pour la finale de la Coupe Davis 2010 à Belgrade face à la Serbie du 3 au 5 décembre.

Gaël Monfils brille à Tokyo
Sur la route de la finale de la Coupe Davis 2010, qui opposera la Serbie à la France à Belgrade début décembre, Gaël Monfils a fait des étincelles dans le tournoi « ATP 500 » de Tokyo, où il a atteint la finale en battant notamment l’Américain Andy Roddick en demi-finale (7-6, 4-6, 7-6), sa première victoire de la saison sur un joueur classé dans les 10 premiers mondiaux, après avoir sauvé une balle de match. En finale, Monfils a cédé en 2 sets face au N°1 Mondial Rafael Nadal (6-1, 7-5). Il talonne désormais Jo-Wilfried Tsonga au classement ATP (ils sont 13e et 14e) pour la place de N°1 français. Les deux joueurs (tout comme Richard Gasquet, Michael Llodra et Gilles Simon) sont engagés cette semaine dans le « Masters 1000 » de Shanghai, où les trois premiers mondiaux (Nadal, Djokovic, Federer) sont également présents.

La France en finale de la Coupe Davis à Belgrade


le double Llodra-Clément remporte le 3e point décisif

Et un, et deux, et trois zéro ! L’équipe de France est en finale de la Coupe Davis (pour la première fois depuis 2002), après avoir dominé l’Argentine 5 victoires à 0 à Lyon, les 17, 18 et 19 septembre. Comme en 1/8èmes de finale face à l’Allemagne puis en quarts contre l’Espagne tenante du titre, la victoire était acquise dès le 3e match, avec les succès de Michael Llodra face à Juan Monaco (7/5, 4/6, 7/5, 6/3) et de Gaël Monfils contre David Nalbandian (6/4, 2/6, 6/4, 6/3) le vendredi, puis du double Michael Llodra/Arnaud Clément sur la paire Zeballos-Schwank (6/4, 7/5, 6/3) le samedi, dans l’ambiance surchauffée de Gerland. Pour couronner le tout, Arnaud Clément et Gilles Simon ont battu respectivement Horacio Zelballos et Eduardo Schwank lors des deux derniers simples sans enjeu.
La finale aura lieu à Belgrade (Serbie) du 3 au 5 décembre prochains. Novak Djokovic et ses partenaires ont remporté leur demi-finale face à la République Tchèque au bout du suspense, 3-2. Si la Serbie reçoit la France, Saladier en jeu, c’est en vertu de la règle d’alternance : le dernier face-à-face remonte à 1991, quand l’équipe dirigée par Yannick Noah avait battu la Yougoslavie à Pau en quarts de finale.

Cette année, explique le capitaine Guy Forget, «On a eu la chance jusque-là de jouer à chaque fois à domicile. Malheureusement, cette fois, ça ne nous a pas souri. On va donc aller jouer la finale dans une salle survoltée en Serbie. La marche était déjà haute, elle le sera d’autant plus que les joueurs serbes Djokovic et Tipsarevic sont très talentueux. Ils auront probablement 20.000 personnes derrière eux. Ce sera pénible. Il faut donc qu’on se prépare bien physiquement, il faut qu’on soit dans de bonnes dispositions mentales, qu’on n’ait pas de pépins physiques. Et si on pouvait aller décrocher la lune là-bas chez eux, ce serait incroyable ». Rendez-vous sur la lune!

Gaël Monfils ne passe pas le quart
Après avoir battu son compatriote Richard Gasquet en 1/8èmes de finale (6-4, 7-5, 7-5), Gaël Monfils, tête de série N°17 et dernier Français en lice, a perdu son premier quart de finale à l'US Open. Le Serbe Novak Djokovic, N°3 mondial, l'a emporté en 3 sets 7/5, 6/1, 6/2 mecredi 8 septembre. Le Français a subi le match en raison du vent, qui de son propre aveu, a totalement déréglé son jeu.
Les autres Français se sont arrêtés en 1/16èmes : Gilles Simon et Paul-Henri Mathieu respectivement éliminés en 3 sets par Rafaël Nadal et Roger Federer et Michaël LLodra qui a dû abandonner au 4e set face à l’Espagnol Tommy Robredo. Du côté des femmes, c’est Virginie Razzano qui est allée le plus loin, atteignant les 1/16èmes face à la Serbe Ana Ivanovic qui s’est imposée en deux sets.


Marion Bartoli

Les Français à l’assaut de l’US Open
14 Français et 6 Françaises sont engagés au premier tour de l’US Open à New York, 4e tournoi du Grand Chelem 2010 qui a débuté lundi 30 aôut. En l’absence de Jo-Wilfried Tsonga, blessé au genou gauche, Gaël Monfils est la seule tête de série tricolore dans le tableau masculin (N°17). Deux le sont dans le tableau féminin : Marion Bartoli (n°13) et Aravane Rezaï (n°18). Virginie Razzano a pour sa part obtenu une « wild card » (invitation) pour participer au tournoi, alors que Benoît Paire, Marc Gicquel et Adrian Mannarino ont franchi les qualifications pour tenter leur chance dans le grand tableau.


Richard Gasquet

Gasquet s’incline en finale à Gstaad.

Le Français Richard Gasquet s’incline en finale du tournoi ATP 250 de Gstaad le dimanche 1er août. Un tournoi que le Français avait remporté en 2006 face à Feliciano Lopez.
Sur la terre battue Suisse, le Biterrois, souffrant de l’épaule droite, n’a pu défendre toutes ses chances face à l’Espagnol Nicolas Almagro, 18ème joueur mondial, quart de finaliste à Roland Garros.
Le régional de l’étape (Richard étant résidant en Suisse) se dirige désormais vers Washington où il va devoir honorer une wild-card qu’il avait sollicitée en début de semaine dernière.

Gaël Monfils et les Espagnols…


Gaël Monfils

Gaël Monfils s’incline en finale du tournoi ATP 250 de Stuttgart (ALL) sur terre battue dimanche 18 juillet. Après avoir battu David Ferrer en coupe Davis la semaine dernière, puis Pablo Andujar et Daniel Gimero Traver à Stuttgart, le numéro 2 Français s’est incliné face à un autre Ibère en finale Albert Montanes, numéro 30 mondial. Le Français surnommé « Marathon Man » dans ce tournoi, après ses nombreuses victoires en 3 sets, s’est blessé à la cheville et a été contraint à l’abandon après avoir perdu le 1er set 6-2, et menant 2-1 dans le 2ème à la 53ème minute de la rencontre. Reste à savoir maintenant si Monfils sera rétabli pour participer au tournoi ATP 500 de Hambourg où il sera exempt de 1er tour tout comme Gilles Simon.


LLodra et Benetteau après leur victoire en double

Bravo les Bleus !
L’Espagne a triomphé dans la Coupe du Monde de football, et dans le même temps, a été sèchement éliminée de la Coupe Davis (dont elle restait double tenante du titre) au stade des quarts de finale, par l’équipe de France : 5-0 ! A Clermont Ferrand, les Bleus de Guy Forget ont remporté la victoire dès le samedi 10 juillet après le double, gagné 6-1, 6-2, 6-7, 7-6 par Michael Llodra et Julien Benetteau face à la paire Verdasco-Lopez. La veille, Gaël Monfils avait en effet battu David Ferrer 7-6, 6-2, 4-6, 5-7, 6-4 et Michael Llodra avait dominé Fernando Verdasco 6-7, 6-4, 6-3, 7-6. Après ce 3-0 définitif, Gilles Simon et Julien Benetteau se sont imposés le dimanche, tous deux en trois sets, respectivement face à Nicolas Almagro et Feliciano Lopez. En demi-finale, du 17 au 19 septembre, les Français recevront l’Argentine (qui s’est imposée en Russie 3-2). Ils ont le choix entre retourner sur surface rapide et court couvert, ou éventuellement se produire à Roland-Garros…

Revivez les Jeux Olympiques d'été de la XXIXème Olympiade
Pékin 2008

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page