Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Judo - Archives 2008-2012

 

JO - Un cru exceptionnel !
Cela faisait longtemps que le judo français n'avait autant brillé aux Jeux Olympiques ! Pourvoyeur habituel de médailles, on attendait beaucoup de cette équipe de France... et elle a répondu présente. Les Tricolores repartent de Londres avec 7 médailles dans leurs valises. Les deux leaders de l'équipe n'ont pas faibli, résistant à la pression. Teddy Riner (+100kg) et Lucie Décosse (-70kg) ont ainsi croqué l'or olympique qu'on leur prédisait. Incroyable de sérénité et de domination. Ce fut plus dur en revanche pour la championne du monde -63kg, Gévrise Emane, qui n'a pas réussi à se libérer durant la compétition, mais qui, grâce à son talent, termine 3ème, tout comme Audrey Tcheuméo qui décroche le même métal dans la catégorie des -78kg. Du bronze également pour les "jeunots " de l'équipe avec Ugo Legrand (-73kg), Priscilla Gneto (-52kg), et Automne Pavia (-57kg). Quant à Sofiane Milous, 24 ans, il échoue à la 5ème place en -60kg. Un vent de fraîcheur souffle sur cette belle équipe de France... A Rio, soyons-en sûr, la France peut encore faire mieux !

JO - Le sacre d'un géant Il a tout gagné !
Du haut de ses 23 ans, Teddy Riner fait parti des grands. Vendredi 3 août 2012, le quintuple champion du monde a marqué l'histoire en devenant champion olympique. Le Guadeloupéen a dominé sans trembler tout ses adversaires. Ce n'est pas le Russe Alexander Mikhaylin qui dira le contraire, incapable d'attaquer lors de la finale. Alors qu'elle pouvait espérer se frayer un chemin jusqu'à la médaille, la Française Anne-Sophie Mondière a coincé dès son premier combat. Sortie par la Brésilienne Maria Suelen Altheman en 16ème de finale, la plus de 78 kg n'aura pas eu le temps de rêver.

JO - Le bronze de la déception
Audrey Tcheuméo a remporté une belle médaille de bronze, jeudi 2 août 2012, s'imposant en place de trois face à la Hongroise Joo. Du côté des hommes, Thierry Fabre s'incline dès le 2ème tour face au Mongole Tuvshinbayar Naidan.



JO - La reine Décosse !
Depuis quatre ans, elle n'avait que cela en tête... Argentée à Pékin, Lucie Décosse ne voulait rien d'autre que l'or. Mercredi 1 août 2012, son rêve est devenu réalité : elle est championne olympique ! Engagé dans la catégorie des -90kg, Romain Buffet s'incline dès le 1er tour face au Lituanien Karolis Bauza par un waza-ari.

JO - Le bronze fait son bonheur
Grandissime favorite de la compétition, Gévrise Emane a souffert pour décrocher une médaille olympique. Paralysée par le stress, la double championne s'adjuge le bronze à l'issue d'une compétition marathon, mardi 31 juillet 2012. La Française a gagné la plupart de ses matchs au golden score. Une médaille acquise dans la douleur mais qui fait son bonheur. Chez les hommes, Alain Schmitt (-81kg) s'est fait surprendre par l'Argentin Emmanuel Lucenti en 1/8 de finale, et sort bredouille des Jeux Olympiques.

JO - Pluies de médailles
Belle journée pour nos Français engagés dans les catégories des -57kg et -73kg. En effet, Automne Pavia et Ugo Legrand décrochent la médaille de bronze en battant respectivement en place de troisième la Hongroise Hedvige Karakas et le Coréen Ki-Chun Wang. Un vent de fraîcheur souffle sur le judo français, et cela fait plaisir à voir.

JO - Gneto, un bonheur en bronze
Le sourire au lèvre, Priscilla Gneto peut savourer. A seulement 20 ans, la Française d'origine corse, remporte une belle médaille de bronze dans la catégorie des -52 kg. Elle inflige un ippon à la Belge Ilse Heylen lors du golden score. Pas de chance en revanche pour David Larose (-66kg) qui perd d'un ippon dès les 1/8ème de finale face au Georgien, Lasha Shavdatuashvili, dimanche 29 juillet 2012.

JO - Sofiane au pied du podium...
Le judoka Sofiane Milous (-60kg) échoue de peu dans son parcours olympique. Samedi 28 juillet 2012, le Français pouvait avoir des regrets tant la médaille était proche. Malheureusement, Sofiane Milous s'incline en place de troisième face à l'Ouzbèque Rishod Sobirov. Chez les femme, Laëtitia Payet en - 48kg n'a pas résisté à la jeune Brésilienne Sarah Ménezes, future championne olympique. La Française perd d'un yuko dès le premier tour.

ChE : Emane et Legrand dominent l'Europe
Au fin fond de la Russie, à Chelyabinsk plus exactement, les Tricolores disputaient les championnats d’Europe du 26 au 29 avril 2012. Sans Teddy Riner, ni Lucie Décosse, la France ramène 6 médailles, dont 2 en or, et se classe 2e nation derrière le pays hôte. Invaincue cette saison, Gévrise Emane confirme son statut de leader de la catégorie des -63kg, en conservant son titre. L’autre sensation du week-end est à mettre au profit d’Ugo Legrand : à seulement 23 ans, l’Orléanais a dominé ses adversaires avec panache et autorité en s’imposant en -73kg. Petite déception en revanche pour la championne du monde des -78kg, Audrey Tcheuméo, qui termine 2e, surprise en finale par la Hongroise Joo. Laëtitia Payet (-48kg), Automne Pavia (-57kg) et Clarisse Agbegnenou (-63kg) décrochent le bronze. A noter, la médaille d’argent remportée par les féminines dans le tournoi par équipe.

CM : Moisson de médailles pour la France
Les championnes du monde 2011, Gévrise Emane (-63kg) et Audrey Tcheuméo (-78kg), ont tenu leur rang lors de la Coupe du monde de Varsovie (Pologne), qui avait lieu les 25 et 26 février 2012. Les deux Françaises repartent avec la médaille d’or autour du cou. Sarah Loko (-57kg) et Emilie Andéol (+78kg) montent sur la troisième marche du podium. Ce même week-end, les hommes combattaient à Prague, en République Tchèque. Florent Urani (-73kg) s’adjuge sa première victoire dans une Coupe du monde. Dimitri Dragin (- 66 kg), Ludovic Gobert (- 90 kg) et Cyril Maret (- 100 kg) gagnent le bronze.

GP de Düsseldorf : A la recherche de points...
Les judokas Français enchaînent leur tournée européenne. Cette fois-ci, ils étaient en Allemagne pour le Grand Prix de Düsseldorf (18-19 février 2012). Alain Schmitt (-81kg) et
la jeune Clarisse Agbegnenou (-63kg) se hissent jusqu’en finale battus respectivement par l’Allemand Ole Bischof et la Coréenne Da-Woon Joung. Laëtia Payet (-48kg), Loïc Piétri (-81kg), Matthieu Dafrevrille (-90kg) et Ugo Legrand (-73kg) terminent sur la troisième marche du podium.

CM : Trois médailles pour la France
Une semaine après le Tournoi de Paris, les judokas sont repartis au combat, les 11 et 12 février. A Oberwart, en Autriche, pour les garçons, et à Budapest, en Hongrie, pour les filles. Pierre Duprat (-66kg) réalise une belle opération en raflant la médaille d’or. Loïc Piétri (-81kg) s’octroie le bronze, tout comme Ketty Mathé dans la catégorie des +78kg.

Tournoi de Paris : Riner et Larose en or !
Le Tournoi de Paris a tenu toutes ses promesses ce week-end ! La France remporte 7 médailles et se classe 2ème nation derrière le Japon. Le quintuple champion du monde, Teddy Riner n’a laissé aucune chance à ses adversaires, dimanche 5 février, s’imposant par ippon sur chacun de ses combats. Le Parisien s’offre ainsi sa cinquième victoire consécutive. Une autre Marseillaise avait retenti la veille grâce à David Larose (-66kg), qui avait tranquillement maîtrisé en finale le Coréen Jun-Ho Cho. Grande favorite dans la catégorie des -70kg, Lucie Décosse (-70kg) briguait un huitième titre à Paris. Mais la Guyanaise n’a pas trouvé la solution face à la Japonaise Haruka Tachimoto et se classe deuxième. Quatre Français décrochent la médaille de bronze : Automne Pavia (- 57 kg), Audrey Tcheumeo (- 78 kg), Anne-Sophie Mondière (+ 78 kg) et Gilles Bonhomme (- 73 kg).

CM : Les Françaises au rendez-vous
L’équipe de France féminine se déplaçait à Sofia, en Bulgarie (21-22 janvier) pour y disputer une Coupe du monde. Troisième des derniers championnats d’Europe 2011, éternelle remplaçante de Frédérique Jossinet, Laëtitia Payet s’offre la Marseillaise et de précieux points dans la course olympique. Marielle Pruvost (-63kg) et Anne-Sophie Mondière (+78kg) montent quant à elles sur la troisième marche du podium.

Judo – Masters : Mention parfaite pour Décosse
Maigre bilan pour l’équipe de France engagée aux Masters d’Almaty, au Kazakhstan (14 et 15 janvier 2012), qui ramène une seule médaille d’or, grâce à Lucie Décosse (-70kg). La championne du monde s’est une nouvelle fois montrée impériale, malgré une compétition qui se voulait de reprise. Néanmoins, s’il manquait trois des quatre champions du monde français, Gévrise Emane (-63kg), Audrey Tcheuméo (-78kg) et Teddy Riner (+100kg) ayant déclaré forfait, le clan français n’a pas brillé avec de nombreuses défaites dès le premier tour et 6 places de 5ème : Sofiane Milous (-60kg), Alain Schmitt (-81kg), Pénélope Bonna (-52kg), Automne Pavia et Sarah Loko (-57kg) et Anne-Sophie Mondière (+78kg).

De l’argent et du bronze à Qingdao
Après le Japon, la Chine… et un peu plus de réussite. A Qingdao, Alain Schmitt a ainsi obtenu l’argent en -81 kg, défait en finale par le Japonais Keita Nagashima sur waza-ari. Outre cette deuxième place, trois Bleus ont obtenu du bronze sur ce Grand Prix : Lucie Louette (-78kg), Dimitri Dragin (-66kg) et Issam Nour (-60kg). Le sort fut plus difficile pour les autres Français, à l’instar d’Alexandre Iddir (-90 kg) et Thierry Fabre (-100 kg), qui n’ont pas passé le premier tour, ou Mathieu Dafreville (-90 kg) et Cyrille Maret (-100 kg) éliminés au deuxième.


Priscilla Gneto

Grand Chelem de Tokyo : Gneto résiste aux Japonaises
Difficile de s’imposer sur les terres japonaises. L’équipe de France de judo en a fait l’amère expérience lors du tournoi Grand Chelem de Tokyo, qui se déroulait du 9 au 11 décembre 2011. Privée de ses quatre champions du monde en titre, elle n’a pu décrocher qu’une seule médaille, en argent, grâce à Priscilla Gneto en -52 kg. Cinq Tricolores terminent aux pieds du podium (5ème) : Dimitri Dragin (-66kg), Ugo Legrand (-73kg), Sarah Loko (-57kg), Clarisse Agbegnenou (-63kg) et Marie Pasquet (-70kg). Prochaine et dernière étape de la tournée asiatique des Bleus, les 17 et 18 décembre 2011 pour le Grand Prix de Qingdao (Chine).


Matthieu Dafreville

CM de Corée : Pluie de médaille à Jeju
Dans leur tournée asiatique, les judokas français ont fait escale à Jeju, en Corée du sud, les 2 et 3 décembre 2011. Sept médailles ont été glanées par les Tricolores. Pas de titre mais deux finale pour Dimitri Dragin (-66kg) et Mathieu Thorel (+100kg), et cinq médailles de bronze (Margaux Pinot (-63kg), Emilie Andéol (+78kg), Matthieu Dafreville (-90kg), Thierry Fabre (-100kg), Jean-Sébastien Bonvoisin (+100kg)). Ce même week-end se déroulait le test event à Londres. Elliot Shirley remporte le tournoi dans la catégorie des -57kg, et Clarisse Habricot obtient le bronze en – 70kg.


Alain Schmitt

Grand Prix Amsterdam : Schmitt doré
L’équipe de France se déplaçait en Hollande pour le Grand Prix d’Amsterdam, les 19 et 20 novembre 2011. Alain Schmitt a frappé un gros coup dans la course aux points pour la sélection olympique, en remportant le tournoi en -81kg. Le Levalloisien domine en finale le Slovène Aljaz Sedej. Pour son retour sur la scène internationale après sa médaille de bronze aux deniers Mondiaux, Ugo Legrand (-73kg) monte sur le podium (3ème), battu en demi-finale par l’Hollandais Dex Elmont. Chez les filles, seule Sarah Loko tire son épingle du jeu avec une troisième place en -57kg.
Ce même week-end se déroulaient les championnats d’Europe -23 ans, à Tyumen, en Russie. Deux Français s’y sont illustrés : Hélène Receveaux se hisse jusqu’en finale de la catégorie des -57kg, alors que Kilian Le Blouch obtient le bronze en -66kg.
Par ailleurs, l’équipe de France handisport participait aux championnats d’Europe à Crowley, en Angleterre (18-20 novembre 2011). Pas de titre, mais huit médailles ont été glanées par les Tricolores : l’argent pour Olivier Cugnon (-90kg) et Julien Taurines (+100kg), le bronze pour Sandrine Martinet (-52kg), Marion Coadou (-57kg), Céline Manzuoli (-70kg et +78kg) et l’équipe masculine.


Clarisse Agbegnenou

GP d’Abu Dhabi : Les féminines à l’honneur
A l’issue du premier Grand Prix de la saison (16-18 octobre 2011), les judokas françaises se sont rassurées à Abu Dhabi (EAU). Clarisse Agbegnenou (-63kg) a dévoilé tout son potentiel. La benjamine de l’équipe de France (18ans) accroche à son cou une médaille d’or prometteuse. Plus expérimentée, Marie Pasquet s’octroie l’argent dans la catégorie des -70kg tout comme Ketty Mathé (+78kg). Frédérique Jossinet (-48kg), Automne Pavia (-57kg) et Anne-Sophie Mondière (+78kg) terminent à la troisième place. Elles s’inclinent toutes les trois en demi-finale face à la future vainqueur de la catégorie, respectivement la Japonaise Emi Yamagishi, n°3 mondiale à la ranking-list, l’Italienne Giulia Quintavalle, championne olympique en 2004, et la Russe Elena Ivashchenko. Déception en revanche pour la championne d’europe en titre, Pénélope Bonna (-52kg), qui après la Coupe du Monde de Biélorussie (le 9 octobre dernier), chute une nouvelle fois dès le premier tour face à l’Allemande Mareen Kraeh. pas de médaille en revanche chez les hommes, Dimitri Dragin et Pierre Duprat (-66kg), Thierry Fabre et Cyril Maret (-100kg) terminent au pied du podium (5ème).


David Larose en action

World Cup (F) et (H) : la France sur la bonne voie
Un mois à peine après les championnats du monde, les judokas français reprennent le chemin des dojos, et pour certains celui de la compétition. La course aux points pour décrocher le sésame olympique est en effet déjà lancée. Les Français se sont déplacés à Liverpool les 1er et 2 octobre 2011 pour l’étape de Coupe du monde de Grande-Bretagne. David Larose (-66kg) et Axel Clerget (-81kg) s’y sont illustrés en remportant la médaille d’or, le premier face au Belge Kenneth Van Gansbeke, l’autre face à son compatriote Quentin Joubert. La catégorie des -81kg était par ailleurs bien représentée, puisqu’un troisième Français monte sur le podium, Loïc Piétri, cinquième des derniers Mondiaux, dominant sur ippon l’Italien Matteo Marconcini dans la « petite finale ». Du bronze également pour Mathieu Thorel en +100kg. Ce même week-end, les judokates avaient rendez-vous de l’autre côté des Alpes. A Ostia, située à quelques kilomètres de la capitale italienne, la prometteuse Ketty Mathé (+78kg) s’impose face à Emilie Andéol dans une nouvelle finale franco-française. En demi-finale, la Parisienne avait écarté sa principale concurrente dans la course aux JO, Anne-Sophie Mondière (3ème). A noter, la médaille belle d’argent de Géraldine Mentouopou (-78kg), et celles en bronze de Stéphanie Possamaï (-78kg) et Lucile Duport (-52kg).

World Cup (H) : Retour en force de Dragin
Brillant lors des derniers championnats du monde par équipes, Dimitri Dragin (-66kg) confirme son excellent état de forme. Le Levalloisien se hisse jusqu’en finale de l’épreuve de Coupe du monde, samedi 17 septembre 2011 à Tachkent (Ouzbékistan). Un résultat qui lui permet d’engranger des points dans la course au quota olympique. Ils sont désormais quatre à se battre pour une seule place : David Larose, Pierre Duprat et Loïc Korval.

Les 3 derniers tickets pour Bercy ont été distribués
Trois billets pour les Mondiaux de Bercy restaient à distribuer par la fédération française. Loïc Pietri (- 81 kg), David Larose et Pierre Duprat (- 66kg) en ont bénéficié. Ils rejoignent le groupe France qui sera en stage à Saint-Cyprien du 6 au 8 juillet. Un stage auquel Teddy Riner, quadruple champion du monde ne participera pas pour cause de blessure à l'auriculaire droit qui devrait l'écarter des tatamis pendant quelques jours pour ne prendre aucun risque.

7 podiums à Rio
L’équipe de France de judo a décroché 7 podiums lors du tournoi Grand Chelem de Rio, les 18 et 19 juin 2011. Samedi 18, Gévrise Emane (-63kg), prend la médaille d’argent. Sofiane Milous (-60kg), David Larose (-66kg), Pénélope Bonna (-52kg), Morgane Ribout et Automne Pavia (-57kg), s’offrent quand à eux le bronze, tout comme Audrey Tcheuméo, Lucie Louette (-78 kg) et Thierry Fabre (-100 kg) dimanche 19 juin.
Belle moisson tricolore, malgré le manque de médaille d’or, dans ce tournoi du Grand Chelem très relevé, dernière répétition grandeur nature avant les Mondiaux de Paris. David Larose a par ailleurs décroché à Rio sa sélection pour ces championnats du monde dans la catégorie des -66kg avec notamment une victoire face au Mongol Tsagaabaatar, Hashbaatar, leader planétaire de la catégorie.

Cinq Bleus médaillés ce week-end
Après quelques mois difficiles, Morgane Ribout verrait-elle le bout du chemin de croix ? Samedi 4 juin 2011, lors de l’étape de Coupe du monde de Madrid, la championne du monde 2009 a pris la deuxième place d’un tournoi des -57kg remporté par la Brésilienne Lima Quadros, médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Pékin. Avec quatre victoires dont une face à la médaillée de bronze mondiale 2010, l’Hellène Boukouvala, Morgane se rappelle au bon souvenir de la fédération avant les sélections pour Bercy.
De l’autre côté de l’Europe, à Bucarest (Roumanie), les hommes étaient également engagés. Quatre podiums viennent les récompenser : David Larose prend l’argent en -66kg, Jonathan Allardon (-73 kg), Issam Nour ( -60 kg) et Antoine Jeannin ( -81 kg) repartent avec le bronze. Au programme de la semaine prochaine, une étape de la Coupe du monde au Portugal pour les femmes et en Estonie pour les hommes, puis les 18 et 19 juin à Rio.

5 podiums à Moscou
Les 28 et 29 mai 2011 s’est déroulé le tournoi du Grand chelem de judo de Moscou. Cinq de nos Français engagés sont montés sur des podiums : le champion d’Europe 2010, Sofiane Milous s’incline en finale des – de 60kg face à l’Ouzbek, Rishod Sobirev, champion du monde en titre et décroche ainsi la médaille d’argent, tout comme Automne Pavia (-57kg) qui s’incline en finale face à la Japonaise Aiko Sato après avoir battu la championne olympique Giulia Quintavalle en demie. Son partenaire Levalloisien Cyrille Maret décroche également l’argent derrière l’Israélien Arik Zeevi.
La vice-championne d’Europe en titre Lucie Louette, pensionnaire également du Levallois SC, termine quant à elle 3ème en -78kg, s’inclinant lors de la demi-finale face à la Hongroise Abigel Joo. Bronze également en -48kg pour Frédérique Jossinet, vice-championne olympique 2004 de la catégorie. Ce tournoi marquait une étape essentielle à trois mois des Mondiaux (23-28 août à Paris), permettant notamment de soigner les classements mondiaux afin d’éviter de rencontrer les meilleurs dès les premiers tours des championnats du monde de Bercy.


Priscilla Gneto (photo : Stéphane Bonnet)

Priscilla Gneto brille à Bakou
Une partie de l’équipe de France de judo était le week-end des 7 et 8 mai à Bakou (Azerbaidjan) pour disputer une épreuve du Grand Prix. Priscilla Gneto s’est imposée en -52kg au terme d’un superbe parcours qui l’a vue remporter quatre de ses cinq combats par Ippon et gagner sa finale face à la Chinoise He Cancan. La championne d’Europe de la catégorie, Pénélope Bonna, a pour sa part quitté la compétition au 2e tour. En -78kg, Lucie Louette, récente médaillée d’argent européenne, a pris la 3e place après avoir été dominée en demi-finale par l’Allemande Luise Malzhan. En -57 kg, Morgane Ribout, championne du monde 2009, a été éliminée dès son premier combat. Du côté des garçons, Les Français engagés dans cette compétition n’ont pas non plus connu la réussite.


Gévrise Emane

L'équipe de France domine l'Euro d'Istanbul
11 médailles, dont cinq en or pour, par ordre d'apparition, Pénélope Bonna (-52 kg), Gévrise Emane (-63 kg), Audrey Tcheuméo (-78 kg), Teddy Riner (+100 kg), et l'équipe féminine, trois en argent (Lucie Louette en -78 kg, Anne-Sophie Mondière en +78 kg et l'équipe masculine) et trois en bronze (Frédérique Jossinet et Laetitia Payet en -48 kg, Lucie Décosse en -70 kg) : l'équipe de France finit à la première place des nations des championnats d'Europe d'Istanbul,
Dimanche 24 avril, l'Euro s'est conclu avec les épreuves par équipes. La formation constituée de Pénélope Bonna, Gévrise Emane, Anne-Sophie Mondière et Lucie Décosse s'est imposée en finale 3 victoires à 2 face à l'Allemagne, tandis que les hommes (Teddy Riner, David Larose, Benjamin Darbelet, Loic Pïétri, Matthieu Dafreville) ont perdu sur le même score, et au même stade, devant l'équipe d'Ukraine.


Audrey Tcheuméo

La dernière journée des compétitions individuelles, samedi 23 avril a notamment vu les deux bleues Audrey Tcheuméo et Lucie Louette s'affronter en finale (Tcheuméo, 21 ans, s'imposant sur un yuko) et Teddy Riner poursuivre sa moisson de titres internationaux en gagnant la totalité de ses combats par ippon, sa dernière victime, en finale, ayant été le Hongrois Barna Bor. Pour sa part, Anne-Sophie Mondière est allée jusqu'en finale où elle a été dominée par la Russe Ivaschenko. Qu'importe, c'est le grand retour de Mondière, devenue maman fin 2009. Les Bleus ont réussi un formidable Euro !

A l'issue de cette compétition où les filles ont remporté 9 médailles et les garçons, 2, René Rambier, directeur du haut niveau à la fédération française de judo, précise : « C'est un excellent résultat pour l'équipe de France, mais ce à quoi nous devons arriver, c'est à créer un environnement pour que les garçons et les filles performent en même temps. A ce moment là, on pourra dire que le judo français est au top de sa forme. Les garçons peuvent mieux faire, mais il y a quand même de leur côté quelques satisfactions qui sont de bon augure pour l'avenir. Rendez-vous aux championnats du monde à Paris et aux Jeux Olympiques de Londres! »


Audrey Tcheuméo (en bleu)

Place aux championnats d'Europe à Istanbul
La Fédération Française de Judo a publié vendredi 15 avril, la sélection française définitive pour les championnats d’Europe qui auront lieu à Istanbul (Turquie) du 21 au 24 avril. Comme c’est également désormais le cas dans les championnats du monde, chaque nation peut engager deux combattants/combattantes par catégorie de poids. La sélection française à Istanbul :
Hommes :
Sofiane Milous (60 kg), Pierre Duprat et David Larose (-66kg), Benjamin Darbelet et Ugo Legrand (-73 kg), Loic Pietri et Alain Schmitt (-81kg), Matthieu Daffreville et Anthony Laignes (-90 kh), Cyrille Maret (-100kg), Matthieu Bataille et Teddy Riner (+100kg).
Femmes :
Frédérique Jossinet et Laetitia Payet (-48kg), Pénélope Bonna et Priscilla Gneto (-52kg), Sarah Loko et Automne Pavia (-57kg), Gévrise Emane (-63kg), Lucie Décosse et Marie Pasquet (-70kg), Lucie Louette et Audrey Tcheuméo (-78kg), Ketty Mathé et Anne-Sophie Mondière (+78kg).


Benjamin Darbelet

Les Bleus brillent en Coupe du monde
Les judokas français ramènent 10 médailles (5 Or, 3 argent et 2 Bronze) des compétitions de Coupe du monde disputées à Varsovie (Pologne) pour les Hommes et à Prague (République Tchèque) pour les dames les 26 et 27 février. Benjamin Darbelet s’impose en finale des -73kg face au Polonais krzystof Wilkomirski, Loic Pietri domine les -81kg en disposant du Suisse Micha Egger et Cyril Maret remporte les -100kg après un ultime combat gagné contre le Hongrois Balint Farkas. Adrien Pin va jusqu’en finale des +100kg où l’Ukrainien Stanislav Bondarenko s’impose, et David Larose trace sa route en repêchages jusqu’à la 3e place dans la catégorie -66kg. A Prague, la finale des -57kg oppose Sarah Loko à Morgane Ribout, et c’est Loko qui l’emporte. Marie Pasquet s’impose en -70kg en battant la Polonaise Katarzyna Klys en finale, Kétty Mathé se classe 2e en +78kg (dominée en finale par la Chinoise Qian Qin) et enfin, Anne-Laure Poli touche du bronze en -63kg. Une très belle performance d’ensemble !


Anne-Sophie Mondière

Mondière et Buffet médaillés à Dusseldorf
Romain Buffet en -90kg hommes et Anne-Sophie Mondière en +78kg dames se sont illustrés dans le contexte très relevé du Grand Prix de Dusseldorf (Allemagne) le 19 février. Buffet termine médaille d’argent à l’issue d’un joli parcours qui l’a vu s’incliner en finale face au champion d’Europe suédois Marcus Nyman. Mondière, jeune maman qui a repris la compétition cette saison, a remporté une médaille de bronze en perdant d’un yuko en demi-finale face à la Slovène Luija Polavder. Tous deux ont fait un pas vers leur sélection aux championnats du monde 2011 à Paris en août prochain. En attendant, Mondière visera une 6e couronne continentale à l’occasion des championnats d’Europe à Istanbul fin avril.


Alain Schmitt

Bousculade sur les podiums à l'approche des championnats d'Europe
Alain Schmitt (-81kg) a pris, dimanche 13 février, la deuxième place de l’épreuve de Coupe du monde de Budapest, ratant l’or de peu face au Serbe Mrvaljevic. Le titulaire de Levallois confirme après sa troisième place obtenue la semaine passée à Paris et prend rendez-vous pour les championnats d’Europe d’Istambul (21/24 avril).
En -66kg, Pierre Duprat, 21 ans, prend quant à lui la troisième place… avec ce troisième podium personnel en Coupe du monde, Pierre Duprat se repositionne dans une catégorie déjà bien pleine de talents (Korval, Dragin, Larose...).


Gévrise Emane

Riner, Décosse et Emane s'imposent aux Masters
Les deux champions du monde 2010, il y a quatre mois à Tokyo, ont effectué des retours victorieux sur les tatamis à l’occasion des Masters disputés à Bakou (Azerbaïdjan) les 15 et 16 janvier. En -70kg Lucie Décosse s’est imposée sur Ippon en finale face à la coréenne Hwang Ye-Sul. En poids lourds, Teddy Riner n’a pas eu à combattre pour le titre, puisque son adversaire, l’Egyptien El-Shehaby s’est blessé au genou en demi-finale et a dû délcarer forfait. Auparavant, Riner, en période de réglages ne s’était imposé que sur pénalité face au Brésilien Silva en quarts de finale, et au golden score en demi-finale devant le Japonais Keiji Suzuki . Il espérait croiser la route de Diaiki Kamikawa, son tombeur en finale des toutes catégories à Tokyo, mais ce dernier a été prématurément éliminé. A Bakou, l’équipe de France a également fêté la victoire de Gévrise Emane en -63kg, et la médaille d’argent de Céline Lebrun en -78kg. Pour sa part, Lebrun à disputé à Bakou la dernière compétition de sa très belle carrière. A 34 ans, 5 fois championne d’Europe, championne du monde toutes catégories en 2001, médaille d’argent au Jeux Olympiques de Sydney en 2000, la sociétaire de l’US Orléans a décidé de raccrocher et a été portée en triomphe par ses partenaires en descendant du podium à Bakou.


Ugo Legrand

Les Judoka bleus brillent à Qingdao
Après le "Grand Chelem" de Tokyo, la sélection française qui s'est rendue à Qingdao (Chine) pour disputer un tournoi du Grand Prix a obtenu huit podiums, dont deux titres. En fnale des -73kg hommes, Ugo Legrand a dominé le Russe Kodzokov, alors que dans celle des -52kg dames, Priscilla Gneto a battu la Japonaise Chiho Kagaya. Laetitia Payet (-48 kg) et Automne Pavia (-57 kg) se sont toutes deux inclinées en finale et remportent deux médailles d'argent. Sarah Loko (-57kg), Marie Pasquet (-70kg), Benjamin Darbelet (-73kg) et Eva Bisseni (+78kg) ont pour leur part touché du bronze. Les meilleurs judokas français (notamment les champions du monde Teddy Riner et Lucie Decosse) se retrouveront les 15 et 16 janvier prochains à Bakou (Azerbaidjan) pour les Masters 2011.


Audrey Tcheuméo

Deux médailles d’or au Grand Chelem de Tokyo
L’équipe de France engagée dans l’épreuve du circuit « Grand Chelem » de judo disputée à Tokyo du 11 au 13 décembre a obtenu deux médailles d’or, une en argent et une en bronze : en -63kg, la jeune Clarisse Agbegnenou a dominé la champione du monde 2007 Gévrise Emane dans une finale 100% tricolore. En -78kg, Audrey Tcheuméo s’est imposée sur Ippon face à la Belge Catherine Jacques dans le combat pour la victoire finale. En +78kg, Anne-Sophie Mondière, dominée par la Japonaise Tachimoto en demi-finale, est montée sur la 3e marche du podium. Enfin, Antoine Janin (-81kg) et Loic Korval (-66kg) chez les hommes, Laetitia Payet (-48kg) et Morgane Ribout (-57kg) chez les dames, ont tous fini à la 5e place, au pied du podium…

Anne-Sophie Mondière sur sa lancée
Anne-Sophie Mondière poursuit son retour vers les sommets internationaux de sa catégorie (Lourds), après avoir mis sa carrière entre parenthèses durant plus d’une année ½ pour donner naissance à un petit Robinson né en janvier 2010. Alors que mi-septembre, elle assurait encore les commentaires au micro d’une chaîne de télévision française lors des championnats du monde de Tokyo, la triple championne d’Europe (2006, 2007, 2008), avait marqué son retour en Coupe du monde par une victoire dans le tournoi de Birmingham le 3 octobre. Elle a continué sur le même tempo lors du Grand Prix de Rotterdam le 17, en atteignant la finale où elle a cédé face à la Turque Kocaturk, plus lourde de 45 kg. Par ailleurs, à Rotterdam, Audrey Tcheuméo (-78kg) est elle aussi allée en finale après avoir battu la championne du monde américaine Kayla Harrison et la championne d’Europe 2008 allemande, Heide Wollert. Pour la victoire, Tcheuméo a été dominée par la Japonaise Akari Ogata (Ippon). Enfin, Pénélope Bonna (-52kg) et Marie Pasquet (-70kg) sont toutes deux montées sur la 3e marche du podium.


Sarah Loko

Des Bleus pas en réussite...
L’équipe de France de judo a disputé les 30 et 31 octobre à Antalya (Turquie) les championnats du monde par équipes masculins et féminins sans connaître la réussite. Les dames (Marine Richard en -52kg, Sarah Loko en -57kg, Emmanuelle Payet en -63kg, Lucile Perrotte en -70kg et Eva Bisseni en +70kg) se sont classées 5e après avoir battu les Brésiliennes (3 victoires à 2) et chuté devant les Allemandes, puis les Turques sur le même score de 2-3. Les hommes (Pierre Duprat et Florent Urani en -66 kg, Ugo Legrand en -73kg, Axel Clerget et Antoine Jeannin en -81kg, Romain Buffet en -90kg, Matthieu Bataille en +90kg) ont pris la même place en perdant d’entrée face au Brésil puis face à la Corée du Sud pour la médaille de bronze après avoir battu la Mongolie au premier tour des repêchages.


Lucie Louette (en blanc)

Trois Français bronzés à Suwon
Le Grand Prix de Judo faisait étape à Suwon (Corée du sud) les 3 et 4 décembre. Parmi les français engagés dans cette épreuve, Lucie Louette (-78 kg dames), Cyrille Maret (-100kg hommes) et Matthieu Thorel (+100 kg hommes) sont tous montés sur la 3e marche du podium. On a par ailleurs appris que, selon la formule adoptée lors des récents championnats du monde de Tokyo, l’Euro 2011 à Istanbul (Turquie, du 21 au 23 avril prochains) se disputerait avec deux combattants par pays dans chaque tableau, soit, pour l’équipe de France, la possibilité d’engager un maximum de 28 judokas dans cette compétition.


Cyrille Maret

Maret et Darbelet sur le podium à Minsk
Cyrille Maret a réalisé un joli parcours dans le tournoi de Coupe du Monde de Minsk (Biélorussie) où il a atteint la finale des -100kg (une catégorie représentée par Thierry Fabre, médaillé de bronze et Frédéric Stiegelmann aux Mondiaux de Tokyo mi-septembre). Le judoka levalloisien ne s’est incliné qu’au « golden score » face au combattant local Yauhen Biadulin. Pour sa part, en -73kg, Benjamin Darbelet a terminé sur la 3E marche du podium, alors que Quentin Joubert (-81kg) et Jalal Benalla (-100kg) se sont classés 5e ?


Anne-Sophie Mondière

Anne-Sophie Mondière brille à Birmingham
Neuf mois après la naissance de son petit garçon, Anne-Sophie Mondière a marqué son retour à la compétition par une victoire en Coupe du Monde, à Birmingham (Angleterre) dimanche 3 octobre en finale de +78kg où elle a dominé sa compatriote Eva Bisseni. Lors de ce tournoi, Sarah Loko en -57kg et Lucie Louette en -78kg sont toutes deux parvenues en finale où elles ont été dominées, respectivement par la Hongroise Hedvig Karakas et par l’Américaine Kayla Harrison. Enfin, Marine Richard (-52kg) Marie Pasquet ( -70kg) et Rosalina Oukoloff (+78kg) repartent de Burmingham avec une médaille de bronze.
A Rome, en Coupe du monde masculine, Pierre Duprat et Dimitri Dragin se classent 2e et 3e en -66kg, alors qu’Alain Schmitt monte sur la 2e marche du podium en -81kg.


Face au Japonais Takahashi, que Teddy Riner dominé 2 fois en 1/2 finale (lourds puis toutes catégories)

Teddy Riner rate la dernière marche
Teddy Riner conclut ses championnats du monde, ponctués le 9 septembre chez les lourds par un 4e titre planétaire, sur une déception. Il a en effet été battu en finale des « toutes catégories », lundi 13 septembre au Yoyogi stadium de Tokyo par le Japonais Daiki Kamikawa, à l’issue d’un combat très tendu, où le tableau de marque est resté vierge. Les 3 minutes de prolongations, celles du « golden score » n’y ont rien changé, et c’est finalement «aux drapeaux», sur décision des juges (deux contre un), que Kamikawa, sans doute primé pour son plus grand nombre d’attaques portées en fin de combat, a été sacré champion du monde. Jusqu’à cette finale, Riner s’était montré impérial, tour après tour. Il n’avait plus été battu depuis les quarts de finale des Jeux de Pékin, le 15 août 2008. Le judoka parisien, extrêmement déçu et en larmes sur le podium, repart donc du pays du judo avec une médaille d’or et une autre en argent, et à seulement 21 ans, conserve devant lui beaucoup d’occasions d’embellir son palmarès, aussi bien mondial qu’olympique.
L’équipe de France termine la compétition avec 6 médailles : 2 or, 1 argent, 3 bronze. Après Mathieu Bataille (lourds) et Thierry Fabre (-100kg) le premier jour, le jeune Loïc Korval a en effet décroché la 3e place en -66kg, dimanche 12 septembre. Chez les femmes, Lucie Décosse a remporté le 10 septembre en -70kg son 2e titre mondial après celui de 2005 en -63kg. La France termine 2e nation de ces Mondiaux derrière le Japon (23 médailles)

Et de quatre pour Teddy Riner!
Teddy Riner conserve, jeudi 9 septembre à Tokyo, son titre de champion du monde des poids lourds. Il domine en finale l'Allemand Andreas Toelzer au "golden score" après avoir dominé tout le combat sans parvenir à concrétiser au tableau de marque, comme en demi-finale face au Japonais Kazuhiro Takahashi, sans doute son "match" le plus ardu. Auparavant, le géant français (2,04m, 127 kg) s'était montré impérial, tour après tour, collectionnant les Ippon. Il gagne sa 3ème médaille d'or consécutive chez les Lourds, sa 4ème en tout avec le titre en "toutes catégories" remporté en 2008. C'est d'ailleurs ce chiffre, "quatre", que l'athlète guadeloupéen a formé avec ses doigts en quittant sobrement le tapis. Teddy Riner reste invaincu depuis sa défaite au 3e tour des Jeux de Pékin, le 15 août 2008, face à l'Ouzbek Abdullo Tangriev. Il avait toutefois ramené le bronze de sa première expérience Olympique. Il va désomais s'attaquer à un nouveau défi, en combattant en "toutes catégories" à la fin de ces Mondiaux 2010, pour éventuellement devenir à 21 ans le judoka le plus titré de l'histoire aux championnats du monde.

La première journée à Tokyo a souri aux Bleus, puisque Mathieu Bataille accompagne Teddy Riner sur le podium des +100kg avec la médaille de bronze, tandis que Thierry Fabre traverse lui aussi les tours de repéchages pour prendre la 3e place dans la catégorie -100kg. Les Françaises, elles, on connu moins de réussite. En +78kg, Stéphanie Possamaï a été éliminée au 2e tour. En -78kg, Céline Lebrun est allée jusqu'en quarts de finale, puis a perdu en repêchages. Enfin, Audrey Tcheuméo n'a pas passé le premier tour.


Le moment où Lucie Décosse devient championne du monde 2010

Au 2e jour de compétition, Lucie Décosse a, à son tour, fait retentir la Marseillaise dans le Yoyogi National Stadium de la capitale japonaise. Déjà championne du monde en 2005 en -63kg, la judoka francilienne, 29 ans, a mené vendredi 10 septembre dans la catégorie supérieure (-70kg) un parcours autoritaire, offensif, faisant plier ses adversaires une à une et terminant par deux victoires écrasantes, face à la Japonaise Yoriko Kunihara en 1/2, et devant la Hongroise Anett Meszaros, immobilisée au sol et contrainte à abandonner le combat en finale. Les autres français en lice ont souffert : Mylène Cholet (-70kg) a été éliminée en 1/8e de finale, tout comme chez les garçons, Loïc Pietri (-81kg) et Romain Buffet (-90kg). Enfin, Antoine Jeannin a passé deux tours avant d'être battu en quarts de finale par le Brésilien Flavio Canto.

Revivez les Jeux Olympiques d'été
XXIXème Olympiade - Pékin 2008

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page