Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Canoë-kayak - Archives 2008-2012

 


Crédit photo : ICF

Canoë-Kayak – CM slalom : Moisson à Prague
Superbe récolte pour les Bleus du canoë-Kayak, lors de la 4e manche de Coupe du monde de Slalom qui se déroulait à Prague (République Tchèque), du 24 au 26 août 2012. 5 médailles dont 3 titres, rien que ça... Caroline Loir en C1, Etienne Daille en K1 et le duo Pierre Labarelle / Nicolas Peschier en C2 raflent tous l'or, tandis que Carole Bouzidi en K1 et le tandem Gauthier Klauss / Matthieu Péché en C2, décrochent l'argent. Grâce à ces résultats, Caroline Loir, Etienne Daille et Pierre Labarelle / Nicolas Peschier poursuivent leur course en tête du classement général de la Coupe de monde et peuvent espérer la victoire finale.

JO - Fin des espoirs...
Avec trois finales a disputer ce samedi 11 août 2012, sur le plan d'eau d'Eton Dorney, le clan tricolore espérait sérieusement enrichir sa collection de médailles. Mais il n'en fut rien... Mathieu Goubel en C1 200m, Maxime Beaumont en K1 200m et le duo Arnaud Hybois et Sébastien Jouve en K2 200m, n'ont pas réussi à aller chercher un podium. Maxime Beaumont échoue à 3 centièmes de la 3ème place (36''688), tout comme l'embarcation biplace d'Hybois et Jouve, également 4ème de sa finale (en 35''012), et forcément déçus compte tenu de leur statut de favoris. De son côté, Mathieu Goubel n'aura pas pu se servir du 200m pour oublier sa déception du 1000m : après un départ moyen, le Boulonnais n'aura jamais semblé en mesure d'inquiéter les canoës de tête. Le Français termine finalement 7e (en 44''045), loin des trois meilleurs. L'équipe de France de canoë-Kayak en ligne va rentrer de Londres sans la moindre médaille. La déception doit être grande...

JO - Contrat rempli pour Hybois/Jouve, Goubel et Beaumont
La matinée du vendredi 10 aout 2012 a souri aux Français engagés en course en ligne. Les doubles champions du monde en K2 200m Arnaud Hybois et Sébastien Jouve se sont qualifiés pour la finale des Jeux Olympiques avec le 4e temps. Les Français devront s'employer pour monter sur la boîte demain. En K2 200m, Maxime Beaumont a réalisé une belle course terminant 2e de sa 1/2 finale derrière le grand favori de l'épreuve, l'Anglais Ed McKeever. De bon augure pour la finale. Lui aussi peut espérer monter sur le podium olympique. Après sa 5e en C1 1000m, Mathieu Goubel tient sa revanche sur le 200m. Deuxième de sa demi-finale, le Nordiste tentera enfin de remporter une médaille olympique samedi 11 août 2012.

JO - Goubel laisse filer la médaille
Tous les espoirs lui étaient permis tant il avait dominé les demi-finales signant le chrono de référence. Pourtant, en ce matin du mercredi 8 août, Mathieu Goubel n'a rien pu faire face aux colosses de sa catégorie, et notamment l'Allemand Sebastien Brendel, grand favori et futur vainqueur de l'épreuve du C1 1000m. Le Boulonnais était en tête dès les premiers 250 m mais il a finit sa course à bout de souffle, puisant tout au fond de lui-même. Malheureusement, le Français s'est fait distancé par ses adversaires terminant à une douloureuse 5e place après avoir fait 7e à Pékin. Loin, très loin de ses ambitions... Engagé dans la finale B, Cyrille Carré prend la 4e place de la course et se hisse au 12e rang de ses Jeux Olympiques.
Chez les femmes, le K4 500m s'était invité en finale à la surprise générale. Marie Delattre-Demory,Sarah Guyot, Joanne Mayer et Gabrielle Tuleu ont réalisé une belle course malgré leur huitième et dernière place. C'est l'équipage Hongrois (1'30''827) qui a remporté la médaille d'or devant l'Allemagne (1'31''298) et la Biélorussie (1'31''400).

JO - Les Bleues dans le bon tempo; Goubel impressionne !
Les Tricolores ont bien débutés leur tournoi olympique en kayac en ligne, lundi 6 août 2012. Si Cyrille Carré doit se contenter de la finale B en K1 1000m avec le 14e chrono (3'38"981) sur 16, les filles en k4 500m joueront pleinement leur chance de médailles, mercredi 8 août prochain. L'équipage composé de Marie Delattre-Demory, Sarah Guyot, Joanne Mayer et Gabrielle Tuleu s'est classé 3e de sa série en 1'40''022, puis 5e de sa demi-finale s'adjugeant la dernière place qualificative en 1'33"303. L'autre belle satisfaction de la journée est à mettre au profit de Mathieu Goubel en C1 1000m. Le Boulonnais de 32 ans s'affirme comme un sérieux prétendant au titre olympique. Premier de sa série qualificative, le Français s'est ensuite imposé lors de sa demi-finale en signant le chrono de référence en 3'51"811. Mathieu Goubel a donné rendez-vous à ses adversaires mercredi 6 août prochain, où l'on pourrait enfin entendre la Marseillaise sur le plan d'eau d'Eton Dorney !

JO - Après Tony, Emilie !
Emilie Fer est devenue la première championne olympique française de l'Histoire en kayak slalom monoplace. Deux jours après, le 2 août 2012, le sacre de Tony Estanguet en canoë slalom monoplace, le bassin de Lee Valley c’est de nouveaux coloré de bleu-blanc-rouge. Seulement 10ème des qualifications, puis 3ème temps en demi-finale, l’athlète a livré sa plus belle course en finale. Elle a démontré son adaptation au tracé et sa volonté. « J'ai du mal à réaliser. Je sais que j'ai fait une belle course. Je n'avais rien à perdre. Fallait y aller » (retrouvez l'interview d'Emilie Fer).

JO - Époustouflant !
C'est un monstre, un géant ! Tony Estanguet vient de rajouter une troisième médaille d'or olympique dans son escarcelle ! Tout simplement incroyable ! A l'issue d'une finale exceptionnelle, mardi 31 juillet 2012, où le duel entre Tony Estanguet et le Slovaque Michal Martikan n'a jamais été aussi poussé, Tony Estanguet est entré dans la légende ! Bravo champion...

JO - Demi-finales assurées !
Grâce à une 1ère manche époustouflante, Gauthier Klauss et Matthieu Pêché ont remporté les qualifications du canoë biplace (C2) devant les jumeaux slovaques Peter et Pavol Hochschorner, triple champions olympiques. La paire Française se qualifie avec brio pour les demie-finales. Autre bonne nouvelle, Emilie Fer ira bien en demi-finale se qualifiant de justesse, avec lune 10ème place.

JO - Ça passe pour Estanguet et Daille
Tony Estanguet a validé son ticket pour les demi-finales olympiques en prenant la 7e place des qualifications, en slalom C1, dimanche 29 juillet 2012. Etienne Daille a lui aussi assuré sa place en demi-finale en slalom K1 avec le treizième temps, sur quinze qualifiés.


Canoë-Kayak: Mantes-la-Jolie accueillait ce week-end (28 avril-1er mai) les sélections nationales de course en ligne, avec comme objectif principal pour nombre d'athlètes de se rapprocher des Jeux. Au final, Carré en K1 1000m, Lecrubier-Colin en K2 1000m, Goubel-Beugnet en C2 1000m et Simart en C1 200m ont gagné le droit de disputer les régates continentales de qualification olympique (16-17 mai) à Poznan (Pologne). A signaler également les belles performances de Mathieu Goubel, intraitable tout le weekend et du trio de kayakistes Beaumont-Hybois-Jouve. A noter enfin que, sous réserve de validation de la CCSO, le K4 féminin, déjà qualifié pour Londres, connaît désormais ses 4 titulaires : Mélanie Delattre-Demory, Sarah Guyot, Joanne Mayer et Gabrielle Tuleu devraient être à bord.

Canoë-kayak : Une sélection couperet
Les sélections « Equipe de France de Slalom 2012" se sont déroulées du 3 au 8 avril 2012 sur le stade d'eaux vives Pau-Pyrénées. La lutte promettait d’être terrible. Elle a tenue toutes ses promesses et son lot de surprises. Double champion olympique en C1 en 2004 et 2008, Tony Estanguet a montré tout l’étendu de son talent en s’imposant face au champion du monde en titre Denis Gargaud. En K1, le jeune kayakiste de 22 ans Etienne Daille a pris le meilleur sur le double médaillé olympique Fabien Lefèvre, qui ne sera pas du voyage à Londres. En C2 (canoë biplace), la victoire revient à Gauthier Klauss et à Matthieu Pêche. Chez les femmes, Emilie Fer a assuré ses courses en kayak féminin. La liste des athlètes sera prochainement proposée à la Commission nationale du haut niveau pour valider leur participation aux Jeux Olympiques de Londres.

Canoë-kayak : Dans le cadre de leur préparation, les Tricolores ont participé aux championnats d’Océanie, les 25 et 26 février 2012. Tony Estanguet remporte la course en C 1 devant son compatriote Denis Gargaud. Ce dernier, associé à Fabien Lefèvre, s’adjugent la 3ème place en C 2.

Canoë-kayak : En stage en Australie, les Français ont effectué une compétition internationale les 11 et 12 février, sur le bassin olympique des Jeux de Sydney, à Penrith. Tony Estanguet s’empare de médaille d’argent en C1, et le jeune Vivien Colober (21 ans) s’octroie la troisième place en K1, éclipsant ses illustres aînés Fabien Lefèvre (10e), Bruno Neveu (5e) ou encore Benoît Peschier (11e).


La saison 2011 par le DTN, Philippe Graille.


CM : cinq médailles, deux titres et quatre quotas olympiques
Il était venu à Bratislava pour conquérir l’or, et il n’a pas tremblé. Du haut de ses 24 ans, Denis Gargaud s’offre son premier titre de champion du monde en C1, samedi 11 septembre 2011, succédant à Tony Estanguet, éliminé dès la demi-finale. Sur les terres slovaques, le jeune Français s’est imposé comme le nouveau patron de la discipline, au terme d’un parcours fluide et rapide. Il relaie à plus de deux secondes (2’’69 exactement) ses principaux concurrents et se positionne ainsi comme un sérieux prétendant au titre olympique. Reste maintenant à se sélectionner individuellement pour les JO de Londres, car si le quota est dorénavant acquis, il n’est pas nominatif. Les français se classent 4ème par équipe (estanguet, Gargaud, Peschier).
Au terme de cette journée, Fabien Lefèvre décroche pour sa part la médaille de bronze en K1, devancé par le Slovaque Kauzer et le Polonais Polaczyk, et obtient l’argent en équipe (Neveu-Colober-Lefèvre). Chez les féminines, Emilie Fer passe tout près de l’exploit, échouant au pied du podium du K1 (4ème), la faute à deux touches qui lui coûtent quatre secondes de pénalité. Une déception relativisée par l’obtention du quota olympique. Les Françaises terminent cinquième de cette épreuve (Fer, Loir, Newman).
La veille, vendredi 10 septembre, la paire Lefèvre-Gargaud avait conservé la médaille d’argent acquise l’an passé en C2 biplace. Par ailleurs, la France remporte l’or en C2 par équipes (Klauss-Péché, Labarelle-Peschier, Lefèvre-Gargaud). Avec cinq médailles et quatre quotas olympiques (non nominatifs) obtenus, le bilan de ces championnats du monde est donc excellent. Avec, cerise sur le gâteau, un triplé pour Lefèvre et Gargaud.

Kayak-polo - CE : deux titres pour trois finales ! Le kayak-polo français confirme sa domination. Au championnat d’Europe à Madrid, achevé dimanche 11 septembre, la France remporte 3 médailles dont 2 titres. Les équipes masculines ramènent l'or, tant chez les seniors, champions du monde en titre, qu’en -21 ans. De son côté, l'équipe de France féminine accède à la finale. Défaites par les Anglaises, les Bleues ramènent une médaille d’argent. Les -21 ans féminines terminent à la 4ème place.
CK ligne - tests préolympiques : deux semaines après leur sacre mondial en K2 200m, Arnaud Hybois et Sébastien Jouve ont été battus en finale par la paire allemande lors des tests préolympiques tenus à Eton (Angleterre). Les autres français engagés, Maxime Beaumont (K1) et Thomas Simart (C1), terminent cinquième.
Mathieu Goubel, quant à lui, échoue au pied du podium en C1 1000m dimanche 4 septembre 2011 en finale des préolympiques. Loin de lui faire oublier sa désillusion mondiale (7ème) et son échec dans l’obtention du quota olympique, cette course a néanmoins rassuré le Boulonnais, qui se dit confiant pour la suite.

CM : Hybois et Jouve réalisent le doublé, trois quotas pour la France
Les championnats du monde de course en Ligne tenus à Szeged (Hongrie) du 18 au 21 août 2011, n’ont pas apporté à la France toutes les satisfactions espérées. En premier lieu bien sûr, la déception fut grande de voir le K4 champion du monde en titre échouer à parvenir en Finale A. Ne parvenant pas à se qualifier pour la Finale B, le bateau de Sébastien Jouve, Arnaud Hybois, Vincent Lecrubier et Etienne Hubert passe donc à côté d’un des 10 quotas olympiques mis en jeu. Il n’y aura donc pas de K4 masculin aux Jeux Olympiques de Londres. Consolation du côté du K4 féminin (Marie Delattre Demory – Sarah Troël – Sarah Guyot – Adeline Morel) qui décroche le quota olympique sur 500 m en terminant à la 8ème place.
Après la claque reçue sur le K4, Arnaud Hybois et Sébastien Jouve ont néanmoins su réagir, et de quelle manière ! Ils réalisent en effet un exceptionnel doublé sur K2 200M et conservant leur titre mondial obtenu l’an passé à Poznan (Pologne). Autre quota, celui obtenu par Maxime Beaumont, quatrième en K1 200m. Pour le reste, l’équipe de France ressort bredouille, tant sur 1000m, qu’en canoë. Thomas Simart notamment, revenu d’une opération (hernie inguinale en avril), n’a pas pu faire mieux que neuvième en C1 200m.
Prochaine possibilité d’obtenir des quotas : mi-mai 2012, à Duisbourg (Allemagne).


Le duo Peschier/Labarelle au test event

Deux podiums aux préolympiques, des titres à la pelle au Mondial de descente junior
Les 30 et 31 juillet 2011 le bassin olympique londonien du Lee Valley White Water Centre a accueilli les épreuves préolympiques de canoë-kayak. Ce test event, était la seule possibilité offerte avant les JO, aux rameurs étrangers de s’essayer sur ce parcours de 250 mètres de long, fort de 25 rouleaux… une situation d’ailleurs regrettée par Tony Estanguet puisque les Britanniques s’y entrainent déjà depuis un an. A l’issue de ce week-end, Fabien Lefèvre a pris la troisième place de la finale du K1. Barré en séries avec Denis Gargaud, il n’a cependant pas pu participer à celle du C2, au contraire de Pierre Labarelle et Nicolas Peschier, 5èmes. Denis Dargaud a tout de même pris la troisième place d’une finale du C1. Tony ne termine pour sa part que 10ème de cette catégorie. A noter par ailleurs la septième place de Fabien Neveu en K1. Prochain rendez-vous, le championnat du Monde de Bratislava (SVK), début septembre, étape décisive pour l’attribution des quotas olympiques.
L’équipe de France de descente junior a réalisé un Mondial exceptionnel, ramenant 16 médailles, dont 11 en or. Les Français trustent tous les titres en Canöé, chez les garçons comme chez les filles. Antoine Dematéis (2 titres par équipe en classique et en sprint avec Paul Roos et Anthony Ruiz, 2 en individuel), Marjolaine Hecquet (championne du monde en classique et par équipe), Lucas Pazat et Anthony Ruiz en biplace (2 titres par équipe avec la paire Florian Crette/Corentin Hanryou, deux en individuel) n’ont laissé aucune place à la concurrence, d’autant que, derrière eux, Anthony Ruiz prend le bronze en classique individuel et que le duo Florian Crette/Corentin Hanryou fait deux fois médaille d’argent en sprint et en classique ! En kayak, confrontées à une concurrence plus dense, les Françaises sortent championnes du monde du sprint par équipe, Manon Hostens prend le bronze en classique individuel et Adrien Corvasier, Théo Moquet et Guillaume Bernis deviennent vice-champions du monde. Toutes catégories d’âge et disciplines confondues, la Fédération française a ramené 39 médailles internationales cette année, en championnats du monde et d’Europe.

Canoë-kayak marathon : le plein de médailles à St Jean de Losne
L’équipe de France de canoë-kayak a fait le plein de médailles et de confiance dans la perspective des championnats du monde de Singapour en octobre. Elle obtient trois médailles d’or par Edwin Lucas et Romain Marcaud en K2 hommes, Pierrick Martin, en C1 hommes moins de 23 ans, Eliot Coutou et Antoine Maigrot, en C2 junior. Gwendoline Morel et Inès Devraines prennent l’argent en K2 féminin. Trois médailles de bronze viennent par ailleurs compléter le tableau, Raphaël Petit en K1 hommes junior, Tobias Olla et Raphaël Petit en biplace junior, et Constance Rotman et Awen Tosser en kayak biplace dame junior.


Le K4 féminin, Marie Delattre Demory, Sarah Guyot, Adeline Morel, Sarah Troel

La sélection pour Szeged
La Fédération française de canoë-kayak a dévoilé la sélection pour les Championnats du Monde Senior 2011, qui se dérouleront à Szeged (Hongrie), du 18 au 21 août 2011.
Kayak dame : Marie Delattre Demory, Sarah Guyot, Adeline Morel, Sarah Troel
Kayak Homme : Maxime Beaumont, Cyrille Carré, Philippe Colin, Etienne Hubert, Arnaud Hybois, Sébastien Jouve, Vincent Lecrubier
Canoë Homme : Adrien Bart, Mathieu Beugnet, Mathieu Goubel, Thomas Simart
Canoë dame : Sophie Cordelier
Para-canoë :Gauthier Delannoy


photo FFCK

Gauthier Klauss et Matthieu Peche, l’emportent à l’Argentière la Bessée
La deuxième étape de Coupe du monde de la saison à l’Argentière la Bessée a souri aux Tricolores dimanche 3 juillet. En effet, les canoës biplaces français ont remporté 2 médailles. La paire Gauthier Klauss et Matthieu Peche l’emporte en C2 homme après une finale très engagée. L’équipe de France a placé un 2ème bateau sur le podium par le duo Pierre Picco et Hugo Biso. Cet équipage réalise un doublé, après la 2ème place acquise la semaine dernière à Tacen (SLO). Ainsi, les embarcations françaises réalisent un très bon début de saison : en 3 sorties internationales (championnats d’Europe, Coupe du monde 1 et 2), les canoës biplaces français sont toujours montés sur le podium.
En canoë monoplace homme, Nicolas Peschier termine 4ème à seulement 4 dixièmes de secondes du podium, tandis que Denis Gargaud prend la 6ème position. En canoë dame, Oriane Rebours se classe 7ème. Fabien Lefèvre, seul représentant tricolore en finale dans la catégorie kayak Homme, termine 10ème. Le Français signe le deuxième chrono de la catégorie, mais commet une pénalité de 50 secondes qui le prive du podium.

6 médailles à Seu d’Urgell…


Caroline Loir

L’équipe de France de canoë-kayak décroche 6 médailles lors du championnat d’Europe slalom des 11 et 12 juin à Seu d’Urgell (ESP).
En canoë monoplace, Tony Estanguet, champion du monde en titre, prend son troisième titre de champion d’Europe après 1999 et 2006 et continue ainsi d’imposer son rythme sur la scène internationale. Denis Gargaud monte également sur le podium en prenant la médaille de bronze. Nicolas Peschier (5ème en individuel), vient s’associer à eux dans la course par équipe pour décrocher une médaille d’or.
En canoë monoplace dame, la jeune Caroline Loir réussi à résister aux assauts germaniques pour s’imposer sur le fil et monter sur la plus haute marche du podium et s’offre ainsi une jolie marseillaise à l’âge de 23 ans.
En kayak hommes par équipes, l’embarcation tricolore composée de Fabien Lefèvre, Boris Neveu et Vivien Colober décroche la médaille de bronze, une consolation pour Fabien Lefebvre pénalisé et, de fait, bredouille en individuel.
Enfin, en canoë biplace, le duo composé de Nicolas Peschier et Pierre Labarelle, décroche la médaille d’argent en terminant à six dixièmes des frères Hoshschorner (SVK). Il s’agit d’une très belle entrée pour cet équipage qui effectuait dans les eaux espagnoles sa première sortie internationale.
Prochaine étape pour nos Bleus, les 1, 2 et 3 juillet prochains pour la 2ème manche de Coupe du monde qui se tiendra à l’Argentière la Bessée, afin de confirmer, à domicile, leur belle prestation européenne.

… et pendant ce temps, à Augsbourg


Yann Claudepierre

Du 11 au 13 juin se déroulaient également les championnats du monde de Descente sprint à Augsbourg (ALL). L’équipe de France termine meilleure nation mondiale de la discipline avec 13 médailles, 9 en individuel dont 2 titres et 4 par équipes, le même total qu’aux Europe.
En canoë monoplace, Guillaume Alzingre et Yann Claudepierre montent respectivement sur la 1ère et 2ème marche du podium, même doublé en kayak dame puisque Laetitia Parage et Sixtine Malaterre décrochent également l’or et l’argent. C’est un doublé historique pour Laetitia Paragequi avait déjà décroché le titre européen cette année.
Lors de la seconde journée, un nouveau « double podium » était enregistré, avec cette fois-ci Paul Graton et Rémi Pete qui terminent ex aequo à la 3ème place et prennent tous deux la médaille de bronze. Inédit.
En canoë biplace, les deux bateaux tricolores présents en Allemagne deviennent médaillés mondiaux. Tom Bar et Mickaël Cordier deviennent vice-champions du monde derrière les Allemands. Pierre Le Clézio et Marc Brodiez viennent compléter ce podium en montant sur la 3ème marche. Du côté des femmes, en canoë monoplace, Mylène Blondel prend également le bronze dans une catégorie qui apparaissait pour la première fois en championnat du monde de descente.
La dernière journée du championnat a permis à la France de gonfler son tableau de médailles, puisque les quatre équipages engagés en kayak hommes et dames, en canoë monoplace et biplace repartent avec de l’argent.

Coupe du monde : podiums pour Jouve et Goubel en individuel
Après l’or obtenu avec Arnaud Hybois en K2 la semaine passée à Poznan (POL), le kayakiste français Sébastien Jouve confirme sa forme du moment en terminant deuxième de la Coupe du monde de Duisbourg (ALL), dimanche 29 mai 2011, sur l’épreuve du K1 200m. En 36’’101, le Caennais monte sur son premier podium international en individuel sur la distance, ses précédents podiums obtenus en solo l’ayant été sur 500m, distance qui n’est plus olympique.
Une réussite qui n’entame pas pour autant son investissement en K2 200m avec Arnaud Hybois avec qui il avait remporté les championnats du monde de course en ligne à Poznań en 2010 ainsi que le K4 1000m avec Étienne Hubert et Philippe Colin.
En C1 1000m, le Boulonnais Mathieu Goubel termine 3ème de cette même étape de Coupe du monde, derrière l’allemand Sebastian Brendel et le Canadien Mark Oldershaw, champion d’Europe 2010 avec lequel il a longtemps fait jeu égal dans cette finale. Après son forfait lors de la première manche de Coupe du monde et sa rame cassée à Racice (RTC), Mathieu, qui a remporté toutes ses séries a donc pu se jauger réellement…. et se rassurer avec ce podium.
Ces performances sont de bon augure en vue des Mondiaux de Szeged (HON) du 18 au 21 août 2011, qualificatifs pour Londres.

Coupe du monde : Hybois/Jouve, le doublé qui fait du bien
Titrés en 2010, Arnaud Hybois et Sébastien Jouve ont doublé la mise ce week-end en remportant, dimanche 22 mai 2011 à Racice (République tchèque), le titre de la Coupe du monde en K2 200m. Déjà victorieux à Poznan (Pologne) quinze jours plus tôt, les Français ont pris un très bon départ qui les a positionnés pour la suite de la course, leur permettant notamment de tenir les Anglais à distance. Avec ce titre, le duo tricolore a pris rendez-vous pour les Mondiaux de Szeged (Hongrie), du 18 au 21 août prochains.
Il a surtout permis de lancer cette Coupe du monde pour une équipe de France restée en rade lors des premières courses. La veille, en canoë biplace (C2 1000m), Adrien Bart et Romain Beugnet avaient pris la sixième place, tandis que Vincent Lecrubier et Philippe Colin terminaient neuvièmes en K2 1000m. Marie Delattre-Demory, s'est classée septième en K1 500m, tandis que le K4 (Arnaud Hybois-Etienne Hubert-Sébastien Jouve-Maxime Beaumont), pourtant champion du monde 2010, n’a pu faire mieux que deuxième de la finale B.


laetitia Parage

13 médailles pour la France aux championnat d’Europe de descente
Tenus à Kraljevo (SER) du 11 au 15 mai 2011, les championnats d’Europe de descente ont vu les Français briller : pas moins de 13 médailles ont en effet été décrochées, dont 4 en or.
En kayak homme classique, Rémy Pété obtient le titre en individuel et par équipe (avec Quentin Bonnetain et Théo Devard).
Même performance en kayak dame sprint pour Laetitia Parage, devenue championne d’Europe en individuelle avant de renouveler la performance par équipe en compagnie de Sixtine Malaterre et de Cécile Vallaeys, partenaires avec lesquelles elle avait déjà obtenu l’argent en classique.
Autre doublé, en argent cette fois, pour Mylène Blondel, deuxième en canoë monoplace dame en classique et en sprint.
Guillaume Alzingre prend la médaille de bronze en canoë classique puis l’argent en équipe (classique et sprint), avec Tony Debray et Marc Brodiez.
En canoë biplace, les jeunes Tom Bar et Michaël Cordier ont pris l’argent en classique et en individuel sprint. Argent également en kayak course par équipe sprint (Pété, Bonnetain, Devard, Graton).
Le championnat du monde Sprint se tiendra à Augsbourg (GER) du 9 au 13 juin 2011.


Arnaud Hybois et Sébastien Jouve

En ligne: 6 podiums dont 3 victoires pour les Bleus à Poznan
L’équipe de France de course en ligne débute au mieux la Coupe du monde 2011 en obtenant 6 podiums sur le lac Malta à Poznan (Pologne) les 7 et 8 mai, alors que 12 embarcations tricolores sur 14 au départ ont disputé les finales A. Champions du monde au même endroit le 22 août 2010, Arnaud Hybois et Sébastien Jouve ont repris leur domination sur le K2 200m en s’imposant devant les équipages britannique (Heath-Schofiel) et serbe (Filipovic-Zoric). Après s’être classé 2e en C2 1000m avec Mathieu Beugnet, Mathieu Goubel a remporté la course de C1 500m en devançant de près d’une seconde le Polonais Baraszkiewicz et le Kazakh Safronov. Stéphanie Cordelier a pour sa part gagné l’épreuve de C1 200m dames. Philippe Colin et Vincent Lecrubier ont pris une belle 2e place en finale du K2 500m à un souffle du bateau biélorusse, et enfin, Cyril Carré s’est classé 3e de la finale du K1 500m. Le K4 messieurs, en période de réglage (Maxime Beaumont a remplacé Philippe Colin aux côtés de Sébastien Jouve, Arnaud Hybois et Etienne Hubert, champions du monde 2010) a fini 6e de la finale A du K4 1000m, alors que Marie Delattre et Sarah Troël ont signé un résultat encourageant : 4e sur K2 500m dames. Rendez-vous à Racice (République Tchèque) pour la 2e étape de la Coupe du Monde, du 22 au 25 mai.


Fabien Lefèvre et Denis Gargaud

Slalom : les « piges » à Pau
Les meilleurs slalomeurs français ont disputé du 5 au 8 mai à Pau leurs traditionnelles « piges », c'est-à-dire les épreuves de sélection en équipe de France pour la saison 2011. Le collectif qui disputera la Coupe du monde, les championnats d’Europe à la Seu d’Urgell (Espagne) du 5 au 12 juin, les championnats du monde à Bratislava (Slovaquie) du 31 août au 11 septembre, ainsi que (sous réserve des quotas attribués par la Fédération Internationale) la course préolympique dans le bassin d’eaux vives de Broxbourne.

Revivez les Jeux Olympiques d'été de la XXIXème Olympiade
Pékin 2008

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page