Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Marlène Harnois a un « rêve »

 

Québécoise de naissance, Marlène Harnois est notamment venue en France pour tenter de conquérir l’or olympique en taekwondo.

Les liens de Marlène Harnois avec la France sont une série d’aventures humaines parfois rocambolesques. Née à Montréal il y a vingt-cinq ans, c’est au Québec que la jeune femme se frotte au taekwondo. Avec succès. Marlène Harnois ne se contente pas de tout rafler au Canada, elle brille aussi aux Mondiaux des moins de 17 ans, décrochant le bronze alors qu’elle n’a que... quatorze printemps. C’est à ce moment-là, en 2000, qu’elle est repérée et choisie pour bénéficier du programme de solidarité internationale francophone. La saison suivante, elle débarque pour passer un an en France le... 11 septembre 2001. La panique qui règne à son arrivée à l’aéroport de Marignane n’est pas pour rassurer l’adolescente...

Le coup de fil de Myriam Baverel
C’est à Aix-en-Provence que Marlène Harnois fait la connaissance de Myriam Baverel, future médaillée d’argent en taekwondo aux JO d’Athènes en 2004. A son retour au Québec en 2002, la Montréalaise délaisse peu à peu son sport, faute de structures suffisantes sur place. « Jusqu’en juniors, ça va, explique-t-elle. Mais dès qu’on passe en seniors, on doit financer nous-mêmes notre participation à des tournois qui se passent parfois en Asie, en Europe. Le niveau scolaire, le suivi médical... Tout ça n’avait rien à voir avec ce qui se fait en France, par exemple. Je ne me voyais pas dans ce cadre-là, je n’imaginais pas qu’il puisse m’amener à l’or olympique, mon rêve absolu. » Alors la jeune championne raccroche. Elle ne fait plus de sport que pour s’amuser et n’a même « que des baskets à talons » dans sa garde-robe. Jus- qu’au coup de fil un peu fou de Myriam Baverel en septembre 2005 : « “Viens, on part aux JO”, me lance-t-elle ! Je lui ai répondu que ça faisait quatre ans que je ne m’étais pas entraînée, que je ne serais pas capable de relever ce défi. Deux heures plus tard, je la rappelais et quinze jours après, j’étais de retour en France », s’amuse Marlène Harnois. De longues heures de souffrance et d’entraînement plus tard, la jeune femme, finalement non sélectionnable pour les Bleus à Pékin et de toute façon blessée au cubitus avant les JO, est devenue deux fois championne d’Europe en 2008 et 2012. En moins de 57 kilos, Marlène Harnois, « fière de représenter la France », arrive donc en pleine confiance, tenante du titre continental. Ira-t-elle jusqu’à son « rêve absolu » ? Réponse dans quelques heures...


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page