Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Matthieu Rosset

 

« Se faire plaisir fait partie de la performance »

Le n° 1 du plongeon français a créé la sensation, cette saison, en décrochant la médaille d’or européenne à 3 m. Pour ses premiers Jeux, il se montre pourtant très mesuré dans ses ambitions.

A la différence des quatre autres sélectionnés français du plongeon, vous avez obtenu votre billet pour les Jeux dès la saison dernière. Etait-ce un gros avantage ?
Matthieu Rosset : Oui et non. Avoir assuré très tôt ma sélection pour les Jeux m’a retiré un poids très lourd des épaules. J’ai pu me concentrer sur ma préparation, en prenant mon temps, en travaillant des nouveaux plongeons, en insistant sur mon entrée dans l’eau. C’était un luxe. Mais, à l’inverse, je me suis interdit d’évoquer les Jeux avec mes partenaires d’entraînement. Je me suis retenu d’en parler, par respect pour leur préparation et pour ne pas les perturber. Par moments, j’ai trouvé la situation assez frustrante.

Cette préparation très sereine vous a-t-elle permis de relever le niveau de vos ambitions olympiques ?
Non. J’espère atteindre la demi-finale, puis tout faire pour entrer en finale. Après, je sais que tout est possible. Au plongeon à 3 m, la densité est telle que les 12 finalistes peuvent tous l’emporter, ou au contraire terminer à la dernière place. Le podium se jouera à des détails. Il faudra être capable de sortir le gros plongeon le jour J, comme je l’ai réussi aux championnats d’Europe. Mais je ne saurais pas vous expliquer pourquoi j’ai pu réaliser une telle performance dans cette compétition. Je ne me suis pas loupé, alors que les autres ont connu moins de réussite. Tout simplement.

Vous n’évoquez pas la perspective de décrocher une médaille olympique ?
Il faut être réaliste. Entrer en finale serait déjà une belle performance. Au plongeon, les Chinois sont au-dessus. Ils s’entraînent 50 heures par semaine et possèdent une régularité que les autres n’ont pas. Si j’avais voulu viser une médaille d’or, il aurait fallu que je commence le plongeon dix ans plus tôt. A Londres, je vais essayer de me faire plaisir, donner le meilleur de moi-même et ne pas avoir de regrets. Se faire plaisir fait partie de la performance.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page