Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Pierre-Jean Peltier

 

« Je rêvais de faire carrière dans le basket »

Médaillé de bronze en quatre de couple aux Jeux de Pékin, le rameur de Pont-à-Mousson tente à nouveau l’aventure olympique dans la même embarcation. Ses équipiers ont changé. Son ambition est intacte.

Votre père, Jean-Raymond Peltier, occupe le poste de directeur de l’équipe de France d’aviron. Peut-on en conclure que vous avez débuté très jeune dans ce sport ?
Pierre-Jean Peltier : Au contraire, j’ai commencé très tard, à 20 ans. Je jouais au basket, où je rêvais de faire carrière. Je portais les couleurs du SLUC Nancy, en championnat de France cadets puis juniors. Mais la porte du centre de formation s’est fermée devant moi. Une terrible déception. J’ai eu du mal à m’en remettre, mais j’ai préféré me tourner vers l’aviron plutôt que végéter dans le basket. Très vite, j’ai percé en m’accrochant aux autres.

Quatre ans après ces débuts tardifs, vous rentrez des Jeux de Pékin avec une médaille de bronze autour du cou. Que vous reste-t-il de cette compétition ?
Le meilleur souvenir de ma carrière. Avec mes trois équipiers du quatre de couple, Julien Bahain, Cédric Berrest et Jonathan Coëffic, nous avons donné tout ce que nous avions. A l’arrivée, en coupant la ligne, nous étions à peu près certains d’avoir pris la quatrième place. Je n’ai réalisé que nous étions troisièmes qu’en découvrant le résultat sur le tableau. Je me souviens de cet instant comme d’une explosion de joie. Quelque chose d’inoubliable.

A Londres, vous ferez équipe dans le même bateau avec un ancien, Adrien Hardy, et deux nouveaux, Benjamin Chabanet et Matthieu Androdias. Les équipiers ont changé, mais l’ambition est-elle différente ?
Non. Je ne pense aux Jeux de Londres que depuis très récemment, car il nous a fallu d’abord aller chercher la qualification, lors des régates de Lucerne, à la fin du mois de mai. Cette étape a longtemps mobilisé toute ma concentration. Maintenant, j’ai l’ambition de gagner une médaille. Nous ne serons pas favoris, mais le bateau a du potentiel. Il a prouvé que, dans des situations difficiles, il savait être exact au rendez-vous. Alors pourquoi pas aux Jeux.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page