Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Stany Delayre

 

« Je suis un stressé du poids »

Le jeune rameur de Bergerac a frappé fort en remportant fin mai, avec son équipier Jérémie Azou, la finale du deux de couple poids légers de la Coupe du Monde à Lucerne. Un bateau composé de deux authentiques poids légers.

Que pouvez espérer aux Jeux de Londres, où l’aviron français présentera cinq bateaux ?
Stany Delayre : Avec Jérémie (Azou), nous formons un bateau jeune. Nous ramons ensemble depuis seulement quelques mois, avec une seule compétition internationale à notre actif, la Coupe du Monde à Lucerne. Même si nous avons remporté cette épreuve, dans un contexte très relevé, il est encore difficile de nous situer. Disons que les autres nous observent. Nous avons un coup à jouer, mais nous ne serons pas favoris.

Etes-vous un véritable poids léger, ou au contraire devez-vous en permanence garder un œil sur la balance ?
Je crois être un poids léger naturel. En hiver, je monte souvent jusqu’en 76 kg. Puis je dois redescendre à 70 kg pour les compétitions du printemps et de l’été. Le régime me prend en général deux semaines. Je privilégie les salades et les féculents. Je mange de tout, mais en petite quantité. Au bout d’un moment, l’organisme s’habitue, il réclame seulement l’essence dont a besoin le moteur pour tourner. Mais je fais en sorte de ne jamais monter trop haut, même en période de gros travail de musculation, car je suis un stressé du poids.

En aviron, les deux rameurs doivent être au poids. Est-ce plus difficile à gérer en deux qu’en solo ?
Dans un deux de couple, les deux rameurs doivent être à 70 kg de moyenne. Si l’un des deux a fait des excès, l’autre doit donc compenser. Cela peut engendrer des tensions. Mais avec Jérémie, les choses se passent sans problème. Nous arrivons à être tous les deux au bon poids. Du coup, on ne se sent pas obligé de regarder dans l’assiette de l’autre pour être sûr qu’il fait preuve d’une même discipline. En stage et en compétition, nous avons une balance avec nous. Notre premier réflexe, le matin, est de monter dessus.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page