Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Jessica Harrison

 

« J’attends avec impatience le papier officiel »

Originaire de Grande-Bretagne, installée à Montpellier, la triathlète française dispute à Madrid, ce week-end, la dernière compétition avant la fin de la période de sélection olympique. Elle n’a pas encore son billet. Mais presque.

Comment vit-on ces longs mois de sélection olympique, où l’échéance se rapproche mais rien n’est encore officiel ?
Jessica Harrison : J’ai essayé de ne pas trop y penser. J’ai occulté l’inconnu que constitue, encore aujourd’hui, ma sélection pour les Jeux. Si j’avais porté tous mes efforts sur cette sélection, je l’aurais payé aux Jeux car il n’est pas possible de connaître deux pics de forme à si peu d’intervalle. Il me reste une course à disputer, ce week-end à Madrid. Jusque-là, ma saison a été bonne, et nous ne sommes pas des dizaines à pouvoir y prétendre. Je suis sereine. Mais j’attends quand même avec impatience de recevoir le papier officiel de ma sélection.

Vous êtes née en Grande-Bretagne, à Sheffield. Quel effet cela vous fait-il de disputer sous le maillot français les Jeux de Londres ?
Je vais sans doute avoir un peu l’impression de concourir à la maison… mais sans que ces Jeux aient été payés par nos impôts ! Ma famille et mes proches seront là. Mais, avec le décor qui enveloppe les sites de compétition, je ne suis pas sûre de reconnaître les lieux. A Londres ou ailleurs, il faudra réussir à se concentrer sur l’essentiel, en faisant abstraction du reste. A Pékin, j’y étais parvenue car nous ne séjournions pas au village des athlètes, mais près du site du triathlon. Ce sera encore le cas à Londres. La compétition étant prévue dans le centre de la ville, et très matinale, nous dormirons dans un hôtel tout proche du parcours.

Que pouvez-vous attendre de la course olympique ? Aux Jeux, le triathlon réserve souvent des surprises…
Ces trois dernières olympiades, les favoris ont rarement été médaillés. Et le parcours de Londres, plat et facile, devrait encore rendre la course très ouverte. Mais ce ne sera pas un jeu de hasard. Les plus forts seront devant. Et on peut imaginer que les Britanniques seront bien placés. J’aurais préféré un tracé plus sélectif, mais je vais jouer ma chance à fond.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page