Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Camille Lecointre

 

« Notre préparation pour les Jeux commence maintenant »

Avec son équipière Mathilde Géron, la Brestoise représentera la France en 470 dans les épreuves de voile des Jeux de Londres. Une sélection décrochée sur le tard. Mais saisie à bras le corps.

Avoir obtenu votre billet pour les Jeux de Londres plusieurs mois après les autres sélectionnés de la voile française vous place-t-il dans une position difficile ?
Camille Lecointre : Oui et non. Le bon côté de cette sélection tardive est qu’elle nous a obligées à naviguer sous pression, jusqu’au bout, puisque nous étions en concurrence avec deux autres équipages français. Dans la perspective des Jeux, l’expérience n’est pas inintéressante. Le mauvais côté de l’affaire est que, contrairement aux autres sélectionnés français, nous n’avons pas encore préparé les Jeux. Tout commence maintenant. Il nous reste seulement trois mois pour aller sur le site de Weymouth, l’étudier et l’apprendre.

Quelle est l’histoire du binôme que vous composez avec Mathilde Géron en 470 ?
Nous nous connaissons depuis l’enfance, puisque nous sommes toutes les deux originaires du Havre. Nous avons débuté ensemble, à l’âge de 7 ans, en Optimist. Puis nous nous sommes perdues de vue pendant une dizaine d’années. Chacune a fait son chemin, Mathilde en Europe et Laser, deux séries en solitaire, avant de s’essayer au match-racing, et moi en 420. Nous faisons équipe depuis septembre 2008. Après les Jeux de Pékin, nous nous sommes retrouvées en pensant que notre association pourrait être gagnante.

Comment fonctionne votre association, sur l’eau et à terre ?
Nous avons en commun, je crois, un fort caractère. Nous ne sommes pas faciles, individuellement, l’une comme l’autre. Mais nous savons mettre ce tempérament de côté, sur le bateau, pour partager le même but, progresser le plus possible. Sur le plan technique, je suis la barreuse et Mathilde est équipière. Mais nous nous différencions de la plupart de nos rivales, françaises ou étrangères, car Mathilde a été barreuse avant de changer de poste. Elle ressent donc des sensations que les autres équipières n’ont pas. Pour avoir été longtemps à ma place, elle sent le bateau comme moi. Cela constitue un formidable atout.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page