Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Benjamin Compaoré

 

« A Londres, il faudra peut-être sauter 17,80 m pour être sur le podium »

Champion du monde junior en 2006, le triple-sauteur court toujours derrière sa première médaille internationale chez les seniors. Il croit en ses chances d’un podium à Londres, dans une discipline en pleine évolution.

Quel bilan tirez-vous de votre saison hivernale ?
Benjamin Compaoré : Moyen. Je termine la saison hivernale avec la 6ème performance mondiale (17,14 m), et une 6ème place aux Mondiaux en salle à Istanbul. Je m’attendais à mieux. Mais, en même temps, je n’avais pas spécialement préparé l’indoor. J’ai beaucoup travaillé le physique, mais sans réellement insister sur la partie technique du triple-saut. Du coup, je manquais d’équilibre entre la technique et le physique, entre les jambes et le saut. Mais je retiens aussi de cet hiver que, pour la première fois depuis des années, je n’ai pas été arrêté par des blessures.

Le triple-saut mondial semble n’avoir jamais été aussi dense et relevé, avec des anciens toujours aussi forts et une nouvelle génération pleine de talent…
C’est vrai, les anciens comme l’Anglais Idowu et le Suédois Christian Olsson sont toujours là, et les jeunes sont de plus en plus nombreux à sauter loin, à l’image des Américains Christian Taylor et Will Claye (respectivement 1er et 3ème aux championnats du monde 2011 à Daegu). Ca peut venir de n’importe où. En plus, on s’aperçoit que cette densité à un très haut niveau révèle des gabarits et des styles très différents. Certes, l’évolution pousse à arriver de plus en plus vite sur la planche, en privilégiant la vitesse à la puissance. Mais aux championnats du monde à Daegu, l’été dernier, il y avait un écart énorme entre le cloche-pied de Phillips Idowu, mesuré à 6,77 m, et celui de Christian Taylor, plus court d’un mètre.

Où vous situez-vous dans cette nouvelle donne du triple-saut ?
Je crois en mes chances. J’ai réalisé l’an passé les minima pour les Jeux, je dois seulement valider mon billet en prenant l’une des trois premières places aux championnats de France, en juin, tout en montrant mon état de forme. Aux Jeux de Londres, il faudra peut-être réussir 17,80 m pour monter sur le podium. C’est fou. Mais cette performance est dans mes cordes. Il me faut continuer à travailler sérieusement, en espérant ne pas être arrêté ou ralenti par des blessures.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page