Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Charline Picon

 

« Le plan d’eau des Jeux m’a toujours réussi »

Sélectionnée pour les épreuves de voile des Jeux de Londres, la véliplanchiste aura l’occasion de se tester à partir de mardi aux Mondiaux RS:X à Cadix. Un rendez-vous à ne pas négliger.

Un championnat du monde à quatre mois des Jeux, ça sert à quoi ?
Charline Picon : A s’évaluer par rapport aux adversaires. Et, dans mon cas, à poursuivre ma progression après deux médailles de bronze, en 2009 et 2010. J’aimerais bien m’imposer pour marquer les esprits de mes concurrentes. Mais, bien sûr, ces championnats du monde ne constituent pas l’objectif numéro un de ma saison. Les Jeux de Londres passent loin devant. Mais comme ils arrivent assez tôt dans la saison, je vais pouvoir m’en servir pour affiner ma préparation et éventuellement corriger certaines choses dans le travail des prochaines semaines.

A 130 jours du début des Jeux, que faut-il travailler, dans votre discipline, pour arriver fin prête à Londres ?
Le physique, en priorité. Se sentir à son meilleur niveau de forme sur le plan physique donne confiance, pendant les régates. Surtout dans un sport comme la voile olympique où la compétition dure une semaine. Il faut tenir. Mais je travaille aussi la technique. Le plan d’eau des Jeux, à Dorset, sur la côte sud, peut se montrer assez changeant. On risque d’y rencontrer toutes sortes de conditions. A priori, cela m’avantage car je possède un panel technique varié. Mais je dois encore bosser pour rattraper, même devancer, les deux adversaires mieux classées que moi.

L’équipe de France de voile olympique a connu des fortunes diverses, au cours des derniers Jeux olympiques. Quel est le secret de la réussite dans un sport aussi aléatoire ?
Je n’ai jamais participé aux Jeux. A Pékin, en 2008, j’étais suppléante. Mais j’ai retenu de cette expérience qu’il faut posséder une grande confiance en soi et travailler sur l’envie. En voile, la lassitude peut s’installer, à force de se retrouver sur l’eau tous les jours. Il faut savoir s’accorder des temps de récupération pour conserver une certaine fraicheur. On doit savoir pourquoi on est là. Mais ça se joue sur les détails. Et il faut compter sur la réussite. Le plan d’eau des Jeux m’a toujours été favorable. C’est là que j’ai remporté ma première médaille mondiale.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page