Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Ski de fond

 


Notice: Undefined variable: sousnav in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/php/function.php on line 250

Notice: Undefined variable: htm in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/php/function.php on line 264

Histoire de la discipline

L'homme n'a guère tardé à trouver une solution pour se déplacer à travers les étendues neigeuses dans les contrées reculées, comme le montrent d'anciennes représentations, estimées au moins à 6000 ans, retrouvées en Russie entre 1930 et 1940. On y voit clairement le dessin d'un chasseur chaussé de skis rudimentaires au milieu d'autres dessins de rennes. L'homme avait certainement inventé une forme de ski dans les régions froides en ce temps-là.

Manifestement, le ski est resté un moyen de transport pour les hommes et les marchandises jusqu'à une époque récente, et les soldats qui patrouillaient le long des frontières isolées dans les pays froids utilisaient également ce mode de transport. On imagine aisément que le cheval n’ait pas été d’une grande utilité pour les habitants de tels pays, lorsqu'il fallait voyager malgré une épaisseur de neige pouvant aller jusqu’à trois mètres. D'où l’apparition d'autres moyens de transport, dont le ski, rapidement devenu un auxiliaire de la vie quotidienne, au même titre que l'utilisation de toques ou de gants pour se protéger du froid.

On sait par ailleurs que des skis primitifs ont été utilisés en Norvège il y a plus de 5000 ans. Au 10e siècle déjà, les Vikings se déplaçaient à skis. Mais il faut attendre le 19e siècle pour voir apparaître les compétitions de ski, toujours en Norvège. Le fameux festival de ski à Holmenkollen est né en 1892. Au début, ce type de festival nordique reposait essentiellement sur une épreuve de combiné nordique - à savoir ski de fond et saut à ski. En 1900, une course de ski de fond distincte a été disputée pour la première fois à Holmenkollen.

Aux premiers Jeux Olympiques d'hiver à Chamonix en 1924, deux épreuves masculines de ski de fond ont été organisées - sur 18 et 50 km. C'est aux Jeux d'Oslo en 1952 que les épreuves féminines ont été introduites au programme olympique. L'ex-URSS est l'un des seuls pays à avoir contesté la suprématie des pays scandinaves en ski de fond, mais il convient de signaler également les surprises créées par des athlètes comme l'Italien Franco Nones, vainqueur sur 30 km en 1968, ou Bill Koch, figure légendaire de ce sport aux États-Unis d'Amérique, qui se classa deuxième sur 30 km en 1976 - Koch est le seul athlète américain médaillé olympique en ski de fond.

Le programme olympique de ski de fond regroupe 12 épreuves. Les femmes s'affrontent dans le sprint, le sprint par équipes, le 10 km individuel, le 15 km poursuite, le 30 km départ groupé et le relais 4x5 km. Les hommes s'affrontent quant à eux dans le sprint, le sprint par équipes, le 15 km individuel, le 30 km poursuite, le 50 km départ groupé et le relais 4x10 km.

Haut de page 

%

Epreuves

On distingue, selon les épreuves, deux techniques autorisées :
• le style classique : Technique traditionnelle de ski de fond. Les athlètes se déplacent en pas alternatif ("foulée diagonale"), skis parallèles.
• Le style libre : Technique dite du "skating", élaborée dans les années 70, qui ressemble à celle du patinage de vitesse : les athlètes prennent appui sur la carre intérieure d’un ski puis sur la carre intérieure de l’autre ski, passant ainsi d’un pied sur l’autre et poussant chaque ski alternativement vers l’extérieur, selon un angle de 45 degrés. Le style libre est généralement plus rapide que le style classique.

Départ en masse

Les épreuves du 50 km Hommes (technique libre) et du 30 km Dames (technique libre) commencent par un départ en masse.

Départ par intervalle

Les concurrents du 15 km Hommes (technique classique) et du 10 km Dames (technique classique) partent à intervalles de 30 secondes

Départ de la poursuite

Les deux parties de la poursuite ne représentent qu'une seule épreuve, récompensée par une médaille, au lieu de deux auparavant. La première partie de la poursuite masculine est une course de 15 km Hommes en technique classique avec un départ en masse. Après la course de 15 km, les athlètes arrivent au stade, changent leurs skis et leurs bâtons et les placent dans les casiers qui leurs sont attribués aussi vite que possible tandis que le chronomètre continue à tourner. Puis ils poursuivent la compétition avec une course de 15 km en technique libre. Le premier athlète à passer la ligne d'arrivée au terme de la deuxième partie de la compétition est déclaré vainqueur.

La première partie de la compétition de poursuite Dames est une course de 7,5 km en technique classique avec un départ en masse. Après la course de 7,5 km, les athlètes arrivent au stade, changent leurs ski et leurs bâtons et les placent dans les casiers qui leurs sont attribués aussi vite que possible tandis que le chronomètre continue à tourner. Puis elles poursuivent la compétition avec une course de 7,5 km en technique libre. La première athlète à passer la ligne d'arrivée au terme de la deuxième partie de la compétition est déclarée vainqueur.

Relais

Chaque nation peut inscrire une équipe de quatre skieurs. Le relais commencera par un départ en masse. Les deux premiers relais se feront en technique classique et les deux derniers en technique libre.

Sprint

La compétition de sprint commencen avec une série d'essais individuels sur un parcours de 1.350 km. Les concurrents partent à intervalles de 15 secondes. Les 16 skieurs les plus rapides se qualifient pour les manches éliminatoires, qui ont lieu après une pause de 1 heure et 30 minutes. Quatre skieurs sont en compétition dans chaque manche éliminatoire. Les deux premiers de chaque quart de finale se qualifient pour les demi-finales, qui se tiennent immédiatement après. La manche finale inclut une course de repêchage (finale B), qui se tient avant la finale (finale A) et détermine les places 5 à 8. La finale A définit les quatre premières places. Les skieurs de la compétition de sprint utilisent la technique libre.

Sprint par équipe

Chaque nation peut inscrire une équipe de deux skieurs. Le relais bénéficie d'un départ en masse. Les skieurs du sprint par équipe utilisent la technique classique.

Haut de page 

Médaillés d’or français aux Jeux

Haut de page 

Les médailles aux JO

Haut de page 


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/24.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/98.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/24.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/98.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page