Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

3 questions à... Emmie Charayron

 

« J’ai anticipé mon passage chez les grandes »

A 21 ans, la n°1 du triathlon français aime brûler les étapes. Elle a déjà en poche un titre européen chez les seniors et est sélectionnable pour les Jeux de Londres.

Vous avez décroché le titre européen chez les seniors en 2011, seulement deux ans après avoir été championne du monde junior. Comment avez-vous aussi bien réussi le passage chez les « grands » ?
Emmie Charayron : En l’anticipant. Je savais que le passage des juniors aux seniors pouvait être brutal. Les distances ne sont pas les mêmes, le niveau est nettement plus relevé. Alors, je m’y suis préparée. A l’entraînement, j’ai allongé petit à petit les distances. J’ai accepté de perdre de la vitesse pour pouvoir m’adapter au nouveau format. Mes résultats laissent penser le contraire, car je suis devenue championne d’Europe senior deux après mon titre mondial chez les juniors, mais la transition n’a pas été simples. Chez les « grandes », l’a peu près n’existe pas. En se présentant au départ d’une course sans être parfaitement préparée, on se retrouve très vite hors du coup.

A quel type de triathlète appartenez-vous ?
Je suis plutôt du type coureur à pied. Plus jeune, je participais régulièrement à des cross. Aujourd’hui, je suis capable de réussir les meilleurs temps en course. J’ai un bon pied. A l’inverse, je glisse assez mal dans l’eau. La natation exige de ma part beaucoup plus de travail. Mais je suis venue au triathlon par… le triathlon. J’ai commencé à 7 ans, par des jeux. Ma famille en faisait, j’avais l’habitude de les accompagner sur les courses. Mais je m’y suis mise sérieusement à mon entrée à la fac, en 2008, lorsqu’ai eu plus de temps pour m’entraîner.

Le triathlon des Jeux de Londres, pour lequel vous êtes sélectionnable, se déroulera en plein cœur de la ville, dans Hyde Park. Que pensez-vous de ce parcours ?
Je le connais déjà, pour avoir participé l’été dernier au test event. J’avais pris la dixième place, un résultat plutôt satisfaisant. Il n’est pas très difficile, car plutôt plat, sans obstacle majeur. Il faudra donc travailler sa spécificité. Ce parcours va exiger de la puissance, de l’habileté en vélo et beaucoup de vigilance. Ca va rouler très fort. En course, les changements de rythme seront nombreux. Et il sera très important de sortir de l’eau dans le bon groupe. Je vais m’y préparer.


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/12.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/143.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page