Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Mélodie en cinq majeur à Trabzon

 

Cinq médailles de plus dans l'escarcelle française à l'issue de cette 4ème journée de compétition au FOJE de Trabzon. Si le basket-ball féminin n'en connait pas encore la couleur, l'athlétisme a ramené un titre, 2 médailles d'argent et une de bronze.

Cinq médailles, dont une reste à déterminer

Emeline Bauwe prend la médaille d’argent du 400m haies et établit un nouveau record personnel. En 1’00’’42, la Mont-Saint-Aignanaise apporte à la France sa septième médaille. L’exemple de la jeune hurdleuse est rapidement suivi par Gaël Rotardier, qui termine premier du concours de la hauteur avec une barre à 2m11. S’il échoue à battre son record personnel dans ses tentatives à 2m21, Gaël offre à la France un doublé inédit à la hauteur après l’or de Dior Delophont. L’athlétisme ne s’arrête cependant pas là, puisque, au moment où Gaël s’assurait son titre, Wilhem Belocian, terminait 2ème au 110m haies. Une médaille d’argent qui n’était cependant pas la dernière émotion de la journée, Jean-Noël Crétinoir, terminant 3ème du concours du triple saut en égalant son record personnel (15m49).

Du côté du basket-ball féminin, les qualificatifs manquent pour décrire la demi-finale à laquelle ont pu assister la quinzaine de supporters français dans le "19 Mayis Sports Hall" de Trabzon. Autour du terrain, deux tribunes se faisant face accueillaient près de 2000 supporters turcs déchainés. Digne des plus belles soirées de football ou d'Euroligue, l'ambiance est restée électrique tout au long de la partie. Huées à la présentation des équipes, sifflées à toutes leurs possessions, les Françaises ont fait face à une muraille rouge. Les Turques, électrisées par le soutien de ce public déchainé, débutaient la partie par un 9-2 obtenu avec 100% de réussite. Menées 11-17 à la fin du premier quart temps, handicapées par les trois fautes de l'ailière Bérengère Dinga-M'Bomi, les Bleues ne paniquaient cependant pas. Constantes durant tout le match, les Françaises perturbaient l'attaque turque par une défense en zone inattendue décidée par leur entraîneur, Julien Egloff. Elles retrouvaient par ailleurs une adresse extérieure qui leur avait fait défaut dans les précédentes rencontres, en particulier par Clémentine Morateur et reprenaient l'avantage à la marque 1'56 avant la pause. Les Bleues, qui faisaient bien tourner leur effectif, arrivaient à la fin de la mi-temps sur le score de 26-23 en leur faveur. Présentes à l'interception (8 contre 4 aux Turques), agressives dans la raquette, les Françaises faisait chuter la réussite des Turques de 57% (premier quart temps) à 28% (total du match) et les renversaient, à l'appui notamment des tirs extérieurs de Bérengère, revenue pour une fin de match épique et inoubliable. Score final 47-52 pour la France. Rendez-vous vendredi face à la Belgique qui tentera de s'octroyer un titre dont la France l'a privée au FOJE de Tampere il y a 2 ans.

Hand, volley : France-Serbie pour le bronze

L’équipe de France de handball s’incline en demi-finale face aux Danois. Menant 5 buts à 1 après 7 minutes 40 de jeu, les Bleus semblaient bien partis pour accéder à la finale du FOJE et défendre le titre acquis à Tampere en 2009. Au cours de la première période, l’ascendant se maintenait mais l’avance s’érodait, sous l’impulsion du n°6 rouge, auteur de 6 buts dans la première demi-heure, et d’un deuxième gardien qui rétablissait l’équilibre avec l’attaque française. En deuxième mi-temps, les Danois se montraient plus solides. Egalisant à 17-17 (11ème), les Danois prenaient l’avantage dans la foulée et ne le lâchaient plus, détrônant ainsi les Bleus, tenants du titre. Rendez-vous vendredi face aux Serbes pour un match qui nécessitera des nerfs d'acier face à une équipe très provocatrice depuis le début du FOJE. Même sanction pour les volleyeurs défaits 3 sets à 2 par une équipe russe qu'ils avaient pourtant battue 3-0 lors des matchs de poule. Ils tenteront également d'accrocher le bronze face aux Serbes...

Nos jeunes cyclistes reviendront de Trabzon sans médaille. Ce jeudi, dans la course en ligne, Valentin Deverchère a terminé à la 19ème place. Jordan Levasseur, 25ème et Paul Sauvage, victime d’une chute, termine à la 75ème place. Après une performance honorable sur le contre-la-montre, et l’occasion ratée de décrocher une médaille sur le critérium, la chute subie à un tour de l’arrivée alors que les Français étaient en tête ayant annihilé leurs espoirs, cette dernière épreuve a confirmé la belle impression laissée par ces jeunes coureurs, bien fatigués aujourd’hui.

Pas de podium au concours général pour nos gymnastes qui finissent respectivement 17ème pour Benjamin Dekeyne, 18ème pour Mathieu Clarivet, 6ème pour Anne Kuhm et 20ème pour Doriane Thobie. Demain, les filles seront en finale individuelle aux barres pour Doriane et Anne qui sera également engagée à la poutre. Pour les garçons, Stephen Micholet concourra aux anneaux. Anne Kuhm, 3ème à la poutre aux qualifications a montré de belles dispositions aujourd’hui et pourrait constituer la meilleure perspective de médaille. A la piscine, Lucas Fasulo a échoué au pied du podium du 1500 m Nage libre : 4ème en 15'45"02, il bat néanmoins son record personnel de 7 secondes !

Pas non plus de médailles au judo, même si Stessie Bastareau, arrivée en demi-finale, a maintenu longtemps l'espoir. Elle termine finalement 5ème de la compétition, tandis que Morgane Duchêne perd au premier tour, et qu'El Makki Lazaar échoue aux repêchages.

Retrouvez le résumé de l'athlétisme sur le site de la Fédération française

------------------------------
Réactions

Sylvain Nouet, entraîneur adjoint de l'équipe de France masculine de handball championne d’Europe, du monde et olympique assistait en spectateur à la rencontre de l'équipe de France de handball : « Ils ont été bien pendant 40 minutes où ils ont joué juste. Ils ont pris l’ascendant aussi bien sur le gardien de but que sur le jeu. La défense était en place. Ils auraient pu avoir une attention particulière sur le numéro 6 qui marque trop de buts, mais bon, à la limite ça n’était pas grave. Notre faillite est surtout dans l’attaque. A partir de la 40ème minute, ils ont baissé. Je pense que c’est surtout un problème psychologique. Ils commencé à penser qu’ils pouvaient perdre le match et ils ont fait tout ce qu’il fallait pour. Ils ont plein d’occasions pour pouvoir continuer de mener et ils ont échoué sur le gardien de but à ce moment-là. Il a repris l’ascendant sur eux et plus personne ne voulait prendre les initiatives, les responsabilités. Ils ont joué à l’envers dans les 20 dernières minutes. C’est l’apprentissage du haut-niveau. J’espère qu’ils retiendront cette leçon-là pour jouer la médaille de bronze demain déjà et pour que, plus tard, ils ne recommencent pas la même bêtise. »

Gaël Rotardier (or à la hauteur) : « Comme les qualifications s’étaient bien passées la veille, je suis arrivé serein sur la finale. Au fur à mesure des sauts, je me sentais de mieux en mieux. Je suis même passé de 2m11 à 2m21 pour battre mon record personnel.
C’est pour cela que je suis à la fois content de ma médaille, mais déçu de rater la barre à 2m21. Cela reste tout de même un grand moment, surtout la Marseillaise. C’est la première fois pour moi. Le fait qu’il y ait eu d’autres médailles françaises m’a motivé ! »

Emeline Bauwe (argent au 400m haies) : « Je suis contente car j’ai commencé la journée en étant stressée. Lorsque j’ai regardé la feuille des engagées, je me suis dit que tout était possible. Je ne fais pas une belle course en finale car je ne passe pas les haies comme je voulais mais je reste satisfaite de cette médaille. »




Wilhem Belocian (argent au 110m haies) : « J’ai composé toute la journée avec mes douleurs au dos, donc je suis content de moi. En plus, j’ai amélioré mon record personnel d’un centième, pour une fin de saison, c’est bien. Je repars avec des envies et des projets plein la tête pour l’année prochaine. »




Jean-Noël Crétinoir (bronze au triple saut) : « La journée a été satisfaisante. Aujourd’hui j’égale mon record personnel, mais j’ai vraiment eu chaud. Au 5ème essai, j’ai failli passer à la trappe, quand l’Arménien a réalisé à son tour un saut de 15m49. On finit du coup à trois à cette même marque de 15m49. Il a fallu nous départager au 2ème meilleur saut. Finalement je m’en tire bien avec cette médaille de bronze. Je suis content, et puis, quoi de mieux qu’égaler son record personnel pour une transition de cadet à junior ! »


Warning: include(/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/213.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/309.php on line 2

Warning: include(): Failed opening '/servers/apache/sites/pros/com/franceolympique/cnosf/includes/nav/rightcol/213.php' for inclusion (include_path='.:/opt/remi/php72/root/usr/share/pear:/opt/remi/php72/root/usr/share/php:/usr/share/pear:/usr/share/php') in /home/users/croscdos/home/www.franceolympique.com/www/includes/nav/rightcol/309.php on line 2

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page